Le président honoraire du parti «Les Démocrates», Séraphin Akuré-Davin, a procédé le 26 novembre dans la province du Moyen-Ogooué, à l’installation des structures de base de la formation politique de Guy Nzouba Ndama.

Les Démocrates le week-end dernier à Lambaréné. © Gabonreview

 

En prévision des législatives de 2018 auxquelles ils comptent prendre part, les responsables du parti de l’opposition «Les Démocrates», ont procédé à l’implantation de cellules du parti à Lambaréné et dans l’Ogooué et Lacs, les 25 et 26 novembre.

Pour le président honoraire du parti, le peuple gabonais doit continuer la lutte pour l’avènement de l’alternance et le respect des principes démocratiques.

«Nous sommes-là pour prendre le pouvoir. Le peuple doit prendre son pouvoir. Le peuple doit reprendre sa force (…).Pour se libérer, il ne faut pas attendre que le voisin vienne le faire pour vous. Ce sont les Gabonais qui vont libérer le Gabon. Et nous sommes ces Gabonais. Vous avez été installés pour commencer le travail de libération du peuple. Et cela va s’exprimer lors des prochaines échéances électorales», a déclaré Séraphin Akuré-Davin.

Une séance d’installation des responsables de structure de base. © Gabonreview

Ce dernier est convaincu de remporter les élections législatives à venir et de parvenir à sécuriser les votes de leur électorat face aux mécanismes et stratégies de leurs adversaires de la majorité républicaine pour l’émergence en général et du Parti démocratique gabonais (PDG) en particulier. Il a par ailleurs invité ses frères d’armes à ratisser les différents quartiers de leurs circonscriptions pour sensibiliser les populations sur l’intérêt de ne pas abandonner le combat et de s’armer de courage et de détermination pour faire triompher l’expression des urnes en 2018.

«Aujourd’hui, nous allons montrer que nous sommes plus intelligents que ces voleurs. Ces tricheurs. C’est pour cela que nous allons aller aux élections. Mais nous allons sécuriser notre vote. Qu’ils se préparent à avoir les élections sécurisées par les membres des Démocrates. Nous le ferons nous-mêmes. Et ceux qui viendront de partout et qui ne sont pas de Lambaréné vont comprendre qu’à Lambaréné, il y a les hommes et les femmes. Oui, chers amis. Le temps de la libération est arrivé», a assuré Séraphin Akuré-Davin.

Il a par ailleurs annoncé le lancement de la caravane des Démocrates qui sillonnera toute la province du Moyen-Ogooué, afin d’accueillir en décembre prochain, le président actif du parti de Guy Nzouba Ndama pour une tournée nationale.