La Maison des fleurs et Suprême Service ont lancé le 14 octobre à Libreville, la première édition du Salon des fleurs et des plantes.

Lynda Kouna expliquant les vertus de la fleurs à un visiteur. Libreville le 14
octobre 2017. © Gabonreview

L’esplanade de l’hôtel Radisson Blu de Libreville a servi de lieu de lancement de la première édition du Salon des fleurs et des plantes, organisé par la Maison des fleurs et Suprême Service.

Selon la coordinatrice de l’édition, l’évènement vise à promouvoir «les vertus ou bienfaits des fleurs, à travers la production de l’oxygène nécessaire à la vie des êtres humains. Le Salon des fleurs vise surtout à vulgariser le métier de fleuriste décorateur floral  et montrer que c’est un métier noble, grâce auquel on peut bien gagner sa vie», a expliqué Lynda Kouna.

Cette édition expérimentale, marquée par des expositions-ventes et animations, a permis aux pépiniéristes, fleuristes et décorateurs du Gabon de présenter au public plusieurs variétés de fleurs importées, en grande partie de la Hollande.

Plusieurs types de fleurs ont aromatisé cette première édition : roses, agapanthes, arums, becs de perroquet, héliconia, œillets, etc. La deuxième édition de ce salon consacré aux fleurs et plantes aura lieu en 2018, assurent les organisateurs.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga