Le Forum panafricain des jeunes pour la culture de la paix et la lutte contre la radicalisation se tient à Libreville, du 30 novembre au 2 décembre. Il s’agira notamment de renforcer l’implication des jeunes dans la promotion d’une culture de la paix, en vue de la création d’un système d’alerte précoce en Afrique centrale.

© Albert Gonzalez Farran / UNAMID

 

La capitale gabonaise abrite du 30 novembre au 2 décembre, le Forum panafricain des jeunes pour la culture de la paix et la lutte contre la radicalisation, en vue de la création d’un système d’alerte précoce en Afrique centrale. Initialement prévu en 2016, ce forum est l’une des recommandations de celui de 2014, qui invitait le Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix (Payncop) à se réunir dorénavant tous les deux ans, en assemblée générale, à Libreville.

Ces nouvelles assises de la jeunesse panafricaine ont pour objectif de renforcer l’implication des jeunes dans la promotion d’une culture de la paix, en Afrique en général. Il s’agira également de mettre en place un système de prévention des conflits et des violences, en vue de la construction de sociétés plus résilientes et pacifiques.

Le premier jour sera consacré à une table-ronde sur le thème «Comprendre et combattre la radicalisation des jeunes par l’implication des mouvements de jeunesse». Elle sera suivie d’une séance d’appropriation par les jeunes d’un projet sous-régional. Celui-ci porte sur le «Renforcement des capacités des jeunes en gestion de mouvements associatifs et création d’un système de prévention et de contribution à l’alerte précoce de la jeunesse pour la paix et la sécurité en Afrique centrale».

Le deuxième jour est réservé à un atelier sur la prévention de la radicalisation des jeunes. Atelier au cours duquel il s’agira d’amorcer la conception et la modélisation des modules de formations envisagés dans le cadre de la mise en œuvre du projet sous-régional. Le troisième jour, enfin, sera consacré à l’Assemblée générale du conseil sous-régional de la jeunesse de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), ainsi qu’à une réunion élargie des instances dirigeantes du Payncop.

La réunion élargie du Payncop portera sur les questions de gouvernance, d’implantation nationale du réseau dans les différents pays du continent et de révision de son plan d’action. Organisé sous le thème «La jeunesse africaine et le défi de la promotion d’une culture de la paix», le premier Forum panafricain s’est tenu du 11 au 13 décembre 2014 à Libreville.