Les Gabonais de France se sont donnés rendez-vous, le 7 avril à Paris, où une nouvelle manifestation est prévue dans le cadre de la lutte contre le régime en place au Gabon.

Des Gabonais de France lors de l’occupation des locaux du Pozzo di Borgo, le 14 janvier 2018 à Paris. © Le Parisien

 

Dans leur mouvement de résistance contre le régime d’Ali Bongo, les Gabonais de France seront de sortie, une nouvelle fois, le 7 avril à Paris. Publié par le président de l’Observatoire gabonais sur la responsabilité sociétale des entreprises, des administrations et des industries (Ogarsei), le programme de la journée est largement relayé sur les réseaux sociaux.

Selon Jean Jacques Eyi Ngwa, la manifestation se décline en deux étapes. La première consiste à un assemblement devant l’hôtel particulier Pozzo di Borgo, dans le 7e arrondissement de Paris. Il s’agira essentiellement de faire une présentation de l’hôtel qui, censé accueillir le bureau économique de l’ambassade du Gabon, est en travaux depuis plus de cinq ans.

La seconde étape, quant à elle, donnera lieu à une marche suivie d’un sit-in. En effet, après le Pozzo di Borgo, les manifestants mettront le cap sur le Trocadero, dans le 16e arrondissement de Paris. Au programme : «Sit-in et animations diverses» et «Lâcher de ballons blancs en hommage à nos morts et prisonniers politiques». Le cortège se rendra ensuite à l’ambassade de France au Gabon, où sont prévus des «Temps de prises de parole».

En 2017 à la même période, l’Ogarsei avait initié une manifestation similaire. Visiblement, les mêmes ingrédients seront de la partie : «Ni dialogue avec les perdants assassins ni législatives avec des tricheurs retors prêts à recommencer, nous continuons la lutte vers notre victoire finale, méritée, atteinte comme on l’entend, dans les règles de l’art», avait déclaré Jean Jacques Eyi Ngwa.