Face au conflit issu de la proclamation des résultats du dernier scrutin présidentiel, les tradipraticiens du Gabon se disent disposés à organiser une médiation entre les deux camps.  

tradi mediation

Ali Bongo et Jean Ping arborant les attributs traditionnels du pouvoir. © D.R.

 

Au sein de l’association des tradipraticiens du Gabon, l’on assure que la résolution du conflit déclenché par les résultats du scrutin présidentiel du 27 août 2016 viendra d’une franche discussion entre le pouvoir et l’opposition. Des échanges devraient se faire selon les traditions africaines, et gabonaises en particulier. Dans une communication faite le 7 septembre à Libreville, l’association qui avait affirmé avoir eu la «révélation» de la réélection d’Ali Bongo avant l’annonce des résultats officiels par le ministre de l’Intérieur, s’est dite disposée à organiser une médiation entre les deux camps rivaux, non sans indiquer qu’elle reste «apolitique».

«Nous n’avons pas l’habitude de nou