L’association Gabon 2025 et le Fonds national d’aide sociale (FNAS) ont offert le 14 avril 2017, une formation à une centaine de fidèles de l’église de l’Alliance chrétienne du Gabon, sur le montage et la gestion de projet.

Les animateurs de l’atelier sur l’AGR. © Gabonreview

 

Pour favoriser l’auto-emploi et le développement des activités génératrices de revenus (AGR), 150 fidèles de l’Église de l’Alliance chrétienne du Gabon ont suivi une formation sur les mécanismes de captage de financement et montage de projets d’activités génératrices de revenu.

La formation a essentiellement été axée sur trois modules : la conduite d’un projet, les mécanismes de financement des activités génératrices de revenus et la tenue de la comptabilité.

L’objectif de cette session de formation animée par les équipes de l’association Gabon 2025 et du Fonds national d’aide sociale (FNAS), est de permettra aux participants de pouvoir maîtriser les différentes étapes de l’organisation d’un projet et d’obtention d’un financement.

Les participants à l’atelier sur le captage de financement et montage de projets d’activités génératrices de revenu. © Gabonreview

«Tous ces éléments devraient leur permettre de capter des financements et de s’outiller pour mieux conduire leurs projets d’activités génératrices de revenus. A la suite de cette formation, nous leur délivrerons des certificats de participation qui seront un plus pour eux lorsqu’ils se rapprocheront du FNAS pour bénéficier des financements», a assuré la responsable des relations publiques du FNAS, Colette Amorissani.

«La formation qui nous est donnée va nous aider à sortir des paradigmes des habitudes que nous avons souvent adoptés. Au sein de ce séminaire nous avons compris qu’à l’aide de l’enseignement de Joseph qu’à partir de rien, à l’aide de la foi, la dignité et l’honnêteté on peut mieux gérer nos finances. Il est question pour nous d’aller changer de paradigme, de changer de comportement pour devenir des producteurs de richesse pour Dieu, en captant des financements et en initiant des activités génératrices de revenus» a affirmé Amélie Ibouti, membre de l’église de l’Alliance Chrétienne du Gabon.

Pour le révérend pasteur Kouassi Koffi, professeur à la faculté de théologie de l’église de l’Alliance Chrétienne, cet atelier participe de la volonté de rendre les fidèles autonomes et les amener à se mettre sur la terre pour travailler et devenir des producteurs de richesses. Il se situe dans le prolongement de la conférence annuelle des Églises de l’Alliance chrétienne, sur le thème «comment devenir un producteur de richesse pour Dieu».