L’ambassadeur des Etats-Unis est allé le 3 mars 2017 réaffirmer à la Confédération patronale gabonaise son ambition de soutenir les aspirations de la nouvelle équipe conduite par Alain Ba Oumar.

L’ambassadeur des Etats-Unis, Cynthia H. Akuetteh chez Alain Ba Oumar, pour discuter des possibilités de développement de la PME gabonaise, le 3 mars 2017. © Gabonreview

 

L’ambassadeur des Etats-Unis, Cynthia H. Akuetteh s’est entretenu le 3 mars dernier avec le nouveau patron du patronat gabonais, au siège de la CPG. Cette rencontre a essentiellement porté sur les possibilités de collaboration pour l’émergence et la compétitivité des petites et moyennes entreprises établies au Gabon.

Des instants de la rencontre entre Alain Ba Oumar et Cynthia H. Akuetteh. © Gabonreview

«Il s’est agi de discuter de la vision de la CPG et voir comment nous pouvons ensemble travailler, parce que c’est très important de soutenir les petites entreprises, parce que ce sont des moteurs de croissance. Nous allons chercher à définir des bonnes stratégies pour permettre à ces structures de se développer et mieux se structurer», a indiqué Cynthia H. Akuetteh.

Conformément aux défis qu’elle s’est assignée, pour ce nouveau mandat, notamment favoriser sa forte implication dans la problématique de la PME, et plus largement, de l’entrepreneuriat local ; l’équipe conduite par Alain Ba Oumar compte œuvrer pour aider les PME à mieux se structurer, se certifier, et les mettre en relation avec des grandes entreprises.

«Les États-Unis sont un grand marché, mais aussi une grande inspiration pour nos entreprises. Nous comptons trouver des opportunités à ces PME gabonaises de grandir. Cela se fera peut-être avec des joint-ventures avec des sociétés américaines et autres de tailles comparables. Elle se fera également peut-être avec l’assistance et l’appui de l’ambassade, pour former et nous aider à structurer ces PME que nous voulons encourager à développer leurs activités et pourquoi pas, former également le staff du secrétariat général de la CPG», a déclaré Alain Ba Oumar. Le patron de la CPG a également indiqué qu’il va initier ces relations d’échanges avec d’autres représentations diplomatiques accréditées au Gabon.