La phase de qualifications de la compétition a souri au club gabonais, qui a validé son billet pour la phase de poules, à l’issue de la double confrontation face à l’Asec Mimosa.

Des joueurs du CFM célébrant un but. © D.R.

 

Grosse performance du CF Mounana qui s’est qualifié pour la phase finale de la coupe de la Confédération africaine de football (Caf), le 16 avril dernier à Abidjan, aux dépens de l’Asec Mimosa (D1 ivoirienne). Victorieux 2-1 au match aller, deux semaines plus tôt à Libreville, les Gabonais ont contraint leurs adversaires au nul (0-0), à l’issue du match retour.

Pour le coach du CF Mounana, ce résultat est une belle réponse envers les sceptiques. «Beaucoup de personnes ont un peu douté de la qualité et du niveau du football gabonais que CF Mounana vient de hisser en phase de poules», a affirmé Kevin Ibinga. «On accueille ce résultat avec beaucoup de joie et de modestie. Le groupe, sous l’impulsion de Stéphane Bitsieki, auteur de bons arrêts, a bien travaillé. Voilà le résultat quand on est une équipe», s’est-il réjoui.

Une performance saluée par le président du club, conscient des efforts fournis par ses joueurs. «Ce n’était pas de tout repos pour mes joueurs qui viennent de se qualifier dans la difficulté. Il y a avait le stress à tous les niveaux. Mais au finish, il y a cette qualification à l’arrachée», a déclaré Hervé-Patrick Opiangah, relayé par le quotidien L’union. Après cette étape, le président du club a souhaité une réorganisation de son équipe, «pour attaquer la phase de poules, qui ne sera pas facile».

Côté ivoirien, la déception est grande. Car, à l’issue du match  aller à Libreville, l’Asec Mimosa avait réalisé la bonne opération en marquant un but à l’extérieur. Ce qui, visiblement n’a pas suffi. «J’éprouve une grande difficulté, parce qu’on ne s’attendait pas à cette élimination. C’est une première», a confié le coach du club ivoirien. «Mes gars ont attaqué et ils l’ont bien fait. Mais il nous a manqué la réussite. Après cette élimination, nous allons nous concentrer sur le championnat et la coupe nationale», a indiqué Traoré Siaka. Jusqu’ici, seul le FC 105 avait réussi l’exploit d’accéder à la phase de poules de la coupe de la Caf, en 2005. Cette saison, la coupe de la Caf comptera pour la première fois quatre poules.