En prélude à la tenue, du 21 au 22 mai prochain, de la première édition du forum sur l’hygiène, la sécurité, la santé et l’environnement (HSE) en entreprise, des séances de mise au point ont démarré le 18 mai courant.

Scènes de la cérémonie d’ouverture des travaux. © Gabonreview

Les acteurs essentiels de la cérémonie d’ouverture des travaux. © Gabonreview

 

Prévu pour se tenir à Libreville du 18 au 20 mai courant, les travaux préparatoires comptant pour l’organisation de la première édition du forum sur l’hygiène, la sécurité et l’environnement (HSE) en entreprise se sont ouverts le 18 mai courant à l’Université africaine de management (UAM), en présence de Martin Alini, président du comité stratégique dudit forum, de plusieurs représentants de l’administration publique, d’entreprises privées ainsi que des étudiants ayant exprimé leur intérêt pour la rencontre annoncée pour les 21 et 22 mai prochain à l’immeuble Arambo. Si lors de l’ouverture des travaux du pré-forum, Martin Alini a estimé que l’initiative, portée par le consortium «Entrepreneurs nouvelle génération», est une des plus importantes, c’est parce que, a-t-il indiqué, «les risques liés aux différentes activités professionnelles ont un impact considérable sur la santé des travailleurs et sur la productivité des entreprises». Aussi, a-t-il rappelé que le forum HSE vise à faire connaître le contexte du travail par rapport aux enjeux liés à la gestion du personnel et à optimiser les démarches en phase avec une meilleure gestion de la santé au sein des entreprises.

Scènes de la cérémonie d’ouverture des travaux. © Gabonreview

Scènes de la cérémonie d’ouverture des travaux. © Gabonreview

Aux participants, une présentation des termes de références du forum a été faite par Jean Hilaire Toulekima. Le chef de division prévention des risques à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), a invité les étudiants de divers établissements d’enseignement supérieur de la capitale à s’inscrire dans un des cinq ateliers de leur choix, à savoir : «Le schéma de mise en place d’un observatoire des risques professionnels dans les secteurs d’activité autres que le secteur pétrolier et activités connexes», «Stratégie de renforcement de capacité des HSE dans les différents secteurs d’activité (pétroliers et autres)», «Schéma de mise en place de la démarche HSE dans les secteurs d’activité autres que le secteur pétrolier et activités connexes», «Organisation d’accompagnement à l’installation et au fonctionnement des CSST (comité de sécurité et de santé au travail) dans les entreprises du secteur pétrolier et/ou autres secteurs» et «La mise en place d’un système de veille règlementaire dans les entreprises». «Il s’agit pour les étudiants de voir plus loin que les seuls enseignements portés, souvent tout au long de leur cursus, sur les normes ISO 9001 ou ISO 14001», a expliqué le vice-président du comité d’organisation, non sans appeler à la vigilance de chaque professionnel sur les question de santé dans leurs différentes entreprises.

Si Martin Alini a formulé le vœu de voir ces travaux préparatoires aboutir à l’élaboration de documents de base pour une meilleure orientation du forum proprement dit, Hans Founguès, initiateur du projet, a quant à lui rappelé que 1er forum HSE, sera organisé en deux tables-rondes et proposera d’aborder la question de «la gestion et des systèmes de gestion de la démarche HSE mis en place dans les entreprises du secteur pétrolier et activités connexes pour maîtriser les risques professionnels», et celle de «la contribution des entreprises, des associations et agences œuvrant dans la gestion de la sécurité et de la santé au travail, de l’environnement et de la qualité».