Un cadre de la SEEG a ouvert le feu, le 30 septembre à Akanda, sur une voiture à bord de laquelle se trouvaient son épouse (en instance de divorce) et l’amant de celle-ci. L’infortuné douanier en est mort.

© D.R.

© D.R.

 

Décidément, les crimes passionnels ont le vent en poupe ces derniers jours à Libreville. Après la décapitation (vraisemblablement par un amant) de Fatimata Tapsoba, jeune Burkinabé de 33 ans dont le corps a été retrouvé, le 27 septembre dernier, à la Cité Pompidou et la tête à la décharge publique de Mindumbé, le tour est revenu à un douanier, connu sous le surnom d’Apollo, de mourir des balles d’un rival ce 30 septembre aux environs de 18 h dans la zone du Cap Caravane à Akanda (Nord de Libreville).

En instance de divorce avec Andréa Ada Mba, ingénieur au ministère des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire, un mari jaloux, Félicien Ona Enémé, haut cadre de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), a ouvert le feu à travers la fenêtre d’un véhicule dans lequel se trouvaient  la dame et son amant. Sur les ruelles étroites de cette zone située aux confins de l’arrière de Delta Postal (siège de Gabon Télécom), le cadre de la SEEG a croisé la voiture de sa femme sortant de chez elle avec son amant à bord. Selon des sources policières, il a pris soin de barrer la route à ce véhicule, est descendu du sien, a sommé les tourtereaux de sortir de leur voiture avant d’ouvrir le feu du fait de leur refus d’obtempérer. Bilan : la dame a reçu des plombs à l’épaule et a été internée au Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Angondjé où son amant, qui y a également été transporté, a finalement trouvé la mort. L’infortuné douanier laisse derrière lui une épouse légale et quelques enfants dont un bébé.

Certes en instance de divorce, Andréa Ada Mba et Félicien Ona Enémé continuaient de se fréquenter. Avec le dernier de leurs trois enfants, vraisemblablement malade et qui était d’ailleurs dans la voiture au moment du coup de feu, ils sont tous les trois d’ailleurs rentrés de France la semaine dernière, selon les témoignages recueillis auprès de proches accourus au CHU d’Angondjé. Le cadre de la SEEG aurait même récemment vendu l’un de ses véhicules, un Range Rover, dont l’essentiel de la recette est allé au bénéfice de la dame. Toujours selon les mêmes témoignages, Félicien Ona avait déjà, il y a quelques temps, trouvé le désormais défunt Apollo dans le living-room d’Andréa Ada et une dispute s’en serait suivie qui n’a pas convaincu la dame de mettre un terme à sa relation, alors qu’elle aurait continué d’avoir des relations sexuelles avec son mari, certes en projet de divorce.

Si les jours d’Andréa Ada Mba ne sont pas en danger, son amant, Apollo, a perdu la vie tandis que son enfant restera certainement traumatisé d’avoir vu son père tuer un homme à coup de feu. Pour le moment, Félicien Ona Enémé a été mis aux arrêts par la Police judiciaire.