En prélude au rendez-vous planétaire de Marrakech, une «pré-Cop ministérielle» se tiendra dans la ville marocaine du 18 au 19 octobre prochain. Objectif : répondre notamment à la convocation de la première session de la Conférence des parties à l’Accord de Paris (CMA1).

© usinenouvelle.com

© usinenouvelle.com

 

En prélude à la 22e Conférence des Parties (Cop22), la présidence de la Cop22 et celle de la Cop21, organisent du 18 au 19 octobre prochain à Marrakech, réunion ministérielle dite «pré-Cop ministérielle». Suite des consultations informelles organisées le mois précédent à Skhirat, cette réunion vise notamment à répondre à la convocation de la première session de la Conférence des parties à l’Accord de Paris (CMA1), prévue du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech.

Le rassemblement de la CMA1, pendant la Cop22, est le résultat de la ratification des Accords de Paris par 55 pays représentant plus de 55% des émissions de gaz à effet de serre. Ce seuil a été atteint le 5 octobre dernier, déclenchant ainsi l’entrée en vigueur rapide de l’accord le 4 novembre. La pré-cop ministérielle se penchera également sur le développement du règlement des Accords de Paris et des moyens de leur mise en œuvre, ainsi que sur les questions relatives à l’agenda pré 2020, notamment.

Plus de 400 participants y sont attendus, en plus des représentants de haut niveau du secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). 24 heures avant la pré-Cop ministérielle, le 17 octobre, une pré-Cop de la société civile prendra place à Marrakech, avec des débats entre des groupes d’observateurs représentants de la CCNUCC, suivie d’une discussion entre les présidents de la COP22 et de la COP21.