Message d’espoir et de mobilisation pour la préservation de la planète, l’hymne officiel du conclave de Marrakech, a été révélé.

Affiche promotionnelle de l’hymne officiel de la Cop22. © Gabonreview

Affiche promotionnelle de l’hymne officiel de la Cop22. © Gabonreview

 

La 22e Conférence des Parties (Cop22) s’ouvrira en fanfare, le 7 novembre prochain à Marrakech, au rythme de son hymne officiel : «Our home». Ecrite, composée et interprétée par l’artiste marocaine Ferdaous, la chanson met en avant la beauté et les bienfaits de la nature. Soulignant la nécessité de protéger la planète en agissant contre les effets du changement climatique, cette composition rappelle également les conséquences de l’activité humaine sur la terre.

«A travers cette chanson, j’ai voulu rendre hommage à la terre-mère qui nous abrite, protège et nourrit. Face au constat alarmant des changements climatiques, il devient impératif d’agir, et d’être à son écoute», a expliqué Ferdaous. Portée par des rythmes modernes, la chanteuse marocaine  raconte ainsi le lien entre l’Homme et la nature, véritable fil conducteur de l’hymne de la COP22, aussi bien au niveau lyrique que visuel.

Mis en image à travers un clip agrémenté d’effets spéciaux, l’hymne de la Cop22 met en lumière la silhouette et les contours de la chanteuse, se détachant sur des paysages marocains issus des plus belles régions du Royaume. Une production illustrant ainsi la beauté de la nature. A côté de la mise en avant de la nature, le clip accorde également une place de choix à l’engagement de l’humanité et aux efforts déployés pour prendre soin de la planète à travers des réalisations coresponsables au Maroc, notamment.

Par ailleurs, l’hymne de la Cop22 e veut porteur d’espoir et de positivité. En effet, la chanson se termine sur une reprise en chœur du refrain par tous les enfants, symbolisant l’espoir que représentent les jeunes et nouvelles générations, pour continuer la lutte contre le changement climatique.