Etendu sur 300 000 m2, le village Bab Ighli est quasi-prêt à accueillir la 22e  Conférence des Parties (Cop22) de Marrakech, qui se tiendra du 7 au 18 novembre prochain.

Le site de l’événement au début du chantier. © lnt.ma

Le site de l’événement au début du chantier. © lnt.ma

 

Prévu abriter la 22e Conférence des Parties (Cop22) à la Convention-cadre des nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le site de Bab Ighli à Marrakech, est prêt à accueillir l’événement. L’aménagement du site, qui s’étend sur près de 300 000 m2, a été́ réalisé en moins de 6 mois. Aujourd’hui, 98 % du site est livré et les pré-réceptions sont en cours de finalisation.

55 tentes, montées en moins de trois mois, constituent le village qui comprend deux zones distinctes. Dans la «zone bleue», administrée par l’Organisation des nations unies (Onu), l’axe majeur de circulation piétonne, d’où̀ sont distribués de part et d’autre les différents lieux de réunions et de négociations, est couvert par une canopée de 700 mètres de long et 26 mètres de large. Des jardins longent le parcours. À mi-chemin, deux restaurants forment un lieu de rencontre convivial, un forum de discussions et d’échanges.

Les aménagements intérieurs de la «zone bleue» ont été́ faits dans le strict respect du protocole onusien. Les deux grandes salles plénières, dont l’une abrite une porte monumentale rappelant l’architecture traditionnelle marocaine, symbolisent l’accueil des participants dans le cadre de rencontres internationales et multiculturelles.

La «zone verte», d’une superficie de plus de 30 000 m2, accueillera les espaces «Innovations» et «Société civile». Les représentants de diverses entreprises marocaines et du monde entier seront présents aux cotes de grandes institutions marocaines, d’ONG et autres organisations de la société civile. Les stands des exposants sont en cours de montage dans les deux tentes qui leur sont dédiées.

Actuellement, les derniers travaux consistent à finaliser les derniers détails d’aménagements extérieurs. Les salles de réunion, notamment les plénières, sont en état de fonctionnement. Pas moins de 20 000 délégués issus de 196 pays sont attendus à cette rencontre planétaire prévue du 7 au 18 novembre prochain.