Le renforcement de la coopération en matière de sécurité entre le Gabon et le Cameroun a été au centre de la visite d’une délégation d’officiers de la gendarmerie nationale à Yaoundé.

© D.R.

© D.R.

 

En visite au Cameroun, des officiers de la gendarmerie nationale se sont entretenus, le 16 mai dernier à Yaoundé, avec le secrétaire d’Etat camerounais en charge de la gendarmerie nationale. Ces discussions ont essentiellement porté sur le renforcement de la coopération militaire entre le Gabon et le Cameroun.

Selon le ministre camerounais, le professionnalisme est primordial. Surtout en cette époque de lutte contre le terrorisme «Le Cameroun et le Gabon, étant des pays amis et voisins, pourraient examiner les moyens communs de lutte contre le phénomène et d’autres menaces à la sécurité», a estimé Jean Baptiste Bokam.

Composée de 15 éléments, la délégation gabonaise est arrivée le 13 mai dernier au Cameroun. Elle a visité l’Ecole internationale des forces de sécurité (Eiforces).

Créée en 2008, cette école a pour mission de former, entrainer, recycler et perfectionner aux opérations de soutien à la paix. Unités de gendarmerie et de police, experts civils et militaires, commandants des unités de police constituées, cadres de maitrise et de conception civils et militaires y sont régulièrement accueillis. L’Eiforces conduit aussi des recherches dans le soutien à la paix.