Le ministre de la Défense nationale est arrivé le 7 novembre à Yaoundé. Le renforcement de la coopération militaire entre le Gabon et le Cameroun est le principal objet de cette visite.

Etienne Massard Kabinda Makaga reçu par Joseph Beti Assomo. © Cameroon Tribune

 

Le raffermissement et la consolidation de la coopération entre le Gabon et le Cameroun a motivé la visite à Yaoundé, du ministre gabonais de la Défense. Arrivé en terre camerounaise le 7 novembre, Etienne Massard Kabinda Makaga a révélé que son séjour visait à négocier les termes d’un prochain accord militaire entre le Gabon et le Cameroun, avec un volet spécifique sur le domaine de la formation et du renseignement.

«Nous avons convenu de doter nos deux Etats d’un instruments juridiques pour développer les excellentes relations que nous entretenons déjà», a-t-il confié. Premier ministre de la Défense gabonais à fouler la terre camerounaise depuis 2009, Etienne Massard Kabinda Makaga a rencontré son homologue Joseph Beti Assomo avec qui il a échangé. Une réunion à huis clos, suivie d’une séance de travail élargie aux délégations gabonaise et camerounaise ; avant que le membre du gouvernement ne poursuive son séjour par la visite des écoles militaires de Yaoundé et ses environs.

Parmi ces institutions visitées, figurent l’Ecole militaire interarmes (Emia) à Ngoa-Ekellé, l’Ecole supérieure internationale de guerre (Esig) de Simbock, et l’Ecole internationale des forces de sécurité (Eiforces) d’Awaé. Des académies militaires et sécuritaires accueillant des stagiaires gabonais depuis de nombreuses années et illustrant la «longue coopération militaire qui lie le Cameroun et le Gabon».

Les deux pays entretiennent des relations multidimensionnelles et il est désormais question «d’aller plus loin dans la coopération militaire», a affirmé Etienne Massard Kabinda Makaga. La visite du ministre gabonais à Yaoundé devrait également permettre la mise en place d’un partenariat en matière de sécurité transfrontalière.