Sur décision de son chef de l’Etat, le Bénin a décidé d’abolir le visa d’entrée aux ressortissants africains.

Le président béninois, Patrice Talon. © D.R.

 

Les ressortissants de 30 pays africains, parmi lesquels le Gabon, ne devraient plus payer un visa pour se rendre au Benin, pour un séjour long de 90 jours. La mesure a été adoptée, le 15 février par le président, béninois, Patrice Talon.

Elle fait suite à une annonce faite par le chef de l’Etat béninois, lors d’une visite au Rwanda, au cours de laquelle il a dit « vouloir s’inspirer de l’expérience de Kigali pour ne plus exiger de visa aux Africains» La décision concerne les ressortissants des pays africains non membres de la Communauté économiques des Etats de l’Afrique centrale (Cédéao). Son objectif est de «donner un vrai sens à la coopération Sud-sud», a expliqué Patrice Talon.

Avec l’adoption de cette mesure, le Benin et le Rwanda comptent désormais parmi les pays africains où les visas ne seront pas exigés aux ressortissants africains.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga