Promoteur de la startup Africa Drone Ingénierie Service, Andy Boumah-Yovo est le vainqueur du Concours national de plan d’affaires, organisé dans le cadre du Grand prix de l’excellence 2018.

Les lauréats posant avec le Premier ministre et les membres du gouvernement à l’issue du CNPA 2018. © Gabonreview

 

«Opportunité d’entreprendre», c’est sur la base de ce thème que les participants au Concours national de plan d’affaires (CNPA), entrepreneurs en herbe ou disposant déjà d’entreprises, ont rivalisé de talent pendant dix mois de compétition.

Le verdict a été rendu le 16 avril. Les meilleurs porteurs de projets ont été primés par le Premier ministre Emmanuel Issoze-Ngondet. Sur 482 candidatures venant de toutes les provinces du pays, 75 ont atteint la finale et 47 entrepreneurs ont été primés à l’issue de ce concours national.

© Gabonreview

C’est Andy Boumah-Yovo qui a été couronné pour son projet «Africa drone ingénierie service» (Adis). Ingénieur de formation, son entreprise est spécialisée dans l’utilisation professionnelle des drones, notamment dans le cadre de travaux de topographique, cartographie ou l’inspection d’infrastructure. Primé pour sa qualité, ce projet a reçu une récompense de 10 millions de francs CFA.

Les montants reçus par les 46 autres lauréats varient entre 3 et 15 millions de francs CFA.

Si Emmanuel Issoze-Ngondet s’est réjoui de la qualité des projets primés, le Premier ministre estime «qu’un saut qualitatif est fait et c’est un motif de satisfaction pour le gouvernement. Tous les lauréats ont été méritants à travers la pertinence de leurs projets et nous avons pu mesurer aussi le degré d’investissement de ces jeunes et on peut se dire que l’avenir de l’entreprenariat dans notre pays à de beaux jours devant lui». «Je vous exhorte dès aujourd’hui à capitaliser les enseignements reçus durant ces derniers mois, ces enseignements font désormais de vous détenteurs d’un savoir-faire et d’un savoir-être à même de vous permettre de créer une entreprise et surtout de la faire prospérer», a-t-il déclaré.

La ministre de la Promotion des investissements, Madeleine Berre, a exhorté les lauréats à persévérer dans l’effort pour bâtir des entreprises solides. «Vous venez de passer une étape importante, en ayant pu acquérir, tout au long de cette préparation, les outils de base nécessaires à la matérialisation de vos idées entrepreneuriales. Mais vous devez savoir que l’entrepreneuriat est un domaine où la réussite et l’échec se côtoient sur la durée, il faudra donc faire preuve de résilience et de persévérance, car l’aventure ne fait que commencer».

Financée par la Banque mondiale (BM), dans le cadre du projet pour la promotion des investissements et de la compétitivité (PPIC), cette initiative a permis de mettre à la disposition des bénéficiaires une enveloppe de 600 millions de francs CFA. Cette somme est destinée à faciliter le renforcement de leur capacité entrepreneuriale, ainsi que le démarrage effectif de leurs activités.

Le CNPA a donc formé à terme 200 entrepreneurs, dont 10% étaient des personnes vivant avec un handicap. Elles ont reçu une formation accélérée sur l’élaboration de business plan, de modèle économique viable, la réalisation d’étude de marché fiable, la réalisation d’un dossier financier complet dans la perspective d’une présentation à des investisseurs potentiels et sur la prise de parole.

Les formations ont été assurées avec l’appui de la Junior Achievement (JA Gabon), Ogooué-Labs ainsi que l’association Atace-Handi, spécialisée dans la formation et l’accompagnement des entrepreneurs vivant avec un handicap.