Ayant pris part à la 3e édition du concours Jeunes talents d’Orléans, en France, le jeune poète-slammeur gabonais D’sign Koumba a été primé dans la catégorie Arts de la scène.

D’sign Koumba, poète-slammeur gabonais, lauréat au concours Jeunes talents 2018 à Orléans. © D.R.

 

Ouvert depuis le 15 mai avec les inscriptions, le concours Jeunes talents organisé par la ville d’Orléans dans la région Centre-Val de Loire, en France, s’est achevé hier avec la grande finale et la cérémonie de remise des prix aux lauréats. Pour cette 3e édition, un jeune artiste gabonais, D’sign Koumba, fait partie des 3 candidats primés dans 3 catégories : Musique, Art de la scène et Danse. C’est dans la 2e catégorie qu’il a été distingué.

Lors de la grande finale, devant un jury composé de représentants de la mairie d’Orléans et du Théâtre Charbon de Polysonik, le poète-slammeur gabonais était aux prises avec 2 autres candidats. Comme eux, il a bénéficié de 5 à 10 minutes pour exprimer son talent. Deux textes lui ont suffi pour convaincre : «Jeu de Société» et «Dis-leur (Dealers)».

A l’instar des 2 autres lauréats, D’sign Koumba bénéficiera d’une Bourse projets Jeunes d’une valeur de 1000 euros, ainsi que de l’accompagnement d’une structure professionnelle de la place. Le lauréat gabonais sera également invité à se produire en première partie d’un artiste confirmé, lors de la soirée Jeunes Talents 2018 prévue le 24 novembre prochain au théâtre d’Orléans. Une soirée parrainée par l’humoriste et comédien français Kévin Razy.