Le Réseau des jeunes volontaires francophones du Gabon (JVF-Gabon) a organisé, le 3 juin à Libreville, la 4e édition du concours d’orthographe. Philippe Sendze et Solène Abessolo ont décroché les 1erprix dans les catégories senior et junior de cette compétition.

Philippe Sendze brandissant son lot aux cotés du président de la JVF-Gabon, Dorien Ondo Ella Assoumou, et des membres de l’organisation, Libreville le 3 juin 2017. © Gabonreview

 

40 candidats ont participé le 3 juin, au concours d’orthographe organisé par le Réseau des jeunes volontaires francophone (JVF-Gabon).

Selon le président de JVF-Gabon, ce concours «vise à promouvoir langue française et cultiver l’excellence au moment où les règles de grammaire et d’orthographe tendent à disparaître avec la menace des réseaux sociaux et la messagerie abrégée, de plus en plus utilisée dans Smartphones», a expliqué Dorian Ondo Ella Assoumou.

Les différents lauréats avec les responsables de la JVF-Gabon Libreville le 3 juin 2017. © Gabonreview

Le concours a mis en lice deux catégories de candidats. Les juniors, constitués des élèves des classes de 6e en terminale, sélectionnés par leurs établissements scolaires respectifs, et les seniors composés aussi bien des étudiants et des professionnels.

Après avoir passé la première étape de demi- finales, cinq candidats ont été admis en finale. A l’issue de cette ultime étape, Philippe Sendze, élève en classe de terminale C au lycée d’application Nelson Mandela et Solène Merveille Abessolo, étudiante en licence II à l’université internationale de Libreville, ont été déclarés vainqueurs, après avoir respectivement obtenu 12/20 et 15/20.

Les lauréats ont reçu en guise de récompense, un gros dictionnaire chacun, des ouvrages et documents sur l’organisation internationale de la Francophonie. Solène Merveille Abessolo a reçu en plus de ces lots un smartphone.

«Je suis très heureux de recevoir ce prix. Je remercie mon enseignant pour m’avoir choisi et je suis fier de ne l’avoir pas déçu», s’est réjoui Philippe Sendze.

«Je suis très heureuse d’avoir décroché ce prix. Cela prouve que j’ai le niveau et je vais continuer à travailler pour participer à d’autres concours d’orthographe, tout en espérant encore gagner», a lancé Solène Abessolo.

Ce concours a été organisé en collaboration avec l’Union gabonaise des enseignants pour la culture francophone, avec l’appui du Bureau régional pour l’Afrique centrale de l’organisation internationale de la francophonie (Brac-Oif).

Auteur: Jean-Thimothé Kanganga