Porteuse du projet de fabrique des pare-soleils pour automobiles à base de cartons recyclés et de pagne africain, JERI entreprise, du Cours secondaire Ambourouet, a remporté la compétition nationale 2018, le 9 juin à Libreville.

Les «mini-entrepreneurs» de la compétition nationale 2018. © JA Gabon

 

Récompensant cette année les meilleurs projets du programme «Mini-entreprise», la compétition national 2018 a livré son verdict, le 9 à Libreville. D’une valeur d’un million de francs CFA, le premier prix a été décroché par le Cours secondaire Ambourouet pour son projet JERI entreprise. Cette mini-entreprise fabrique des pare-soleils pour automobiles à base de cartons recyclés et de pagne africain.

«Tous les produits étaient biens mais je pense que le nôtre était meilleur et la simplicité a aussi joué», s’est réjouie la directrice générale de JERI entreprise. «On va continuer à travailler sur notre projet afin de le développer. Ça été une belle aventure, on a appris beaucoup de choses grâce au programme Mini-entreprise», a indiqué Astrid Fayolle.

Le lycée Mabignath est sur la deuxième marche du podium avec la Mini-entreprise de Bracelets qui, comme son nom l’indique, fabrique de bracelets à base de bidons recyclés. Les lauréats ont reçu un bon d’achat de fournitures scolaires d’une valeur de 500 000 francs CFA. Enfin, le troisième prix, est revenu à la seconde mini-entreprise du Cours Secondaire Ambourouet, Innovative saun, qui fabrique des tables basses à base de pneus recyclés. Les heureux élus ont notamment eu droit à cinq boxes wifi, en guise de récompense.

L’édition 2018 a mis en vedette 19 projets pour récompenser les trois meilleurs. Ces derniers ont été primés pour l’originalité et la pertinence de leurs projets qu’ils ont défendu devant un jury de professionnels. Le programme est porté par les lycéens de Libreville et de l’intérieur du pays. Cette année, cinq provinces étaient en lice : Estuaire, Haut-Ogooué, Nyanga, Ogooué-Maritime et Woleu-Ntem.

«Les projets ont été très impressionnants; c’était un plaisir pour moi de voir la jeunesse gabonaise aussi motivée. Ils ont travaillé très dur, ils se sont bien défendus et les résultats ont montré qu’on a choisi les meilleurs et ils ont tous été très formidables», a déclaré la présidente de Junior Achievement (JA) Africa. «L’année passée le Gabon a gagné la compétition régionale pour toute l’Afrique, donc ça veut dire qu’il y a un esprit d’entreprenariat très fort au Gabon que l’on doit développer davantage», a souligné Elizabeth Bintliff.

Comme en 2017, les lauréats de la Compétition nationale 2018 représenteront le Gabon à la compétition régionale africaine, qui aura lieu en décembre 2018 au Ghana.