Contrairement aux éditions précédentes, seuls les porteurs de projets du programme «Mini-entreprise» prendront part à la Compétition nationale 2018, prévue le 9 juin à Libreville.

Des élèves du Lycée technique national Omar Bongo (LTNOB) pendant l’étape de sélection. © D.R.

 

Organisée par l’incubateur national Junior Achievement (JA) Gabon, la 5e édition de la Compétition nationale se tiendra le 9 juin à Libreville. Cette année, seuls 20 candidats, tous issus du programme «Mini-entreprise», prendront part à la compétition. Une participation beaucoup moins étoffée que l’année dernière par exemple, où 78 projets issus des programmes «Mini-entreprise», «Its Tyme» et «Yep» étaient en lice.

Qu’à cela ne tienne, la Compétition nationale récompensera cette année les meilleurs projets du programme «Mini-entreprise», soutenu et financé par la présidence de la République, Citibank et Sobraga. Le programme est porté par les lycéens de Libreville et de l’intérieur du pays. «Au terme d’une sélection et aux yeux d’un jury composé d’experts, ces lycéens ont fait preuve de professionnalisme, de compétences pour l’ensemble de leurs activités entrepreneuriales et d’esprit d’équipe», a souligné JA Gabon.

Le 9 juin prochain, les différents candidats défendront leur projet lors d’un pitch de cinq minutes face au jury. Celui-ci jugera ensuite les produits exposés dans des stands selon trois critères : idée de produit/service, technique de vente et de production et, esprit d’équipe. Selon JA Gabon, la compétition vise à stimuler l’esprit d’entreprendre chez les jeunes gabonais et cultiver l’esprit d’innovation.

Au terme de ce concours, l’équipe gagnante représentera officiellement le Gabon à la compétition régionale, prévue en décembre prochain au Ghana.

En 2017, le premier prix (un million de francs CFA) de la Compétition nationale a été remporté par Recycling Industry du Lycée Paul Emane Eyeghe, avec son projet de recyclage de bouteilles en plastique en poufs. Les jeunes lauréats de l’édition ont représenté le Gabon à la compétition régionale, en décembre 2017 en Afrique du Sud, où ils ont été élus champions d’Afrique.