En vue de renseigner les populations sur leur groupe sanguin, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a lancé gratuitement, le 6 août à Libreville, une opération dédiée.

© Gabonreview

 

Connaître gratuitement son groupe sanguin est possible jusqu’au 12 août prochain. Le 6 août à Libreville, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a lancé l’opération «Groupe sanguin», en vue d’offrir l’opportunité à la population de connaître cette classification, déterminée en fonction des substances présentes à la surface des globules rouges, appelées antigènes.

«L’objectif est que chaque Gabonais, qui ne connaît pas son groupe sanguin, puisse être renseigné sur ce point», a déclaré le directeur général du CNTS. «Car, en cas d’accident, maladie ou nécessité de transfusion, il est important pour chacun d’avoir sur soi sa carte de groupe sanguin», a ajouté Olivier Rebiénot Pellegrin, relayé par Gabon 24.

Lancée à Libreville, l’opération touchera progressivement l’intérieur du pays. Elle inclut un dépistage gratuit du diabète et de l’hypertension artérielle, mais n’implique pas systématiquement de don de sang. A travers cette opération, le CNTS souhaite par ailleurs repérer les personnes de groupe sanguin et rhésus rares.

«Ce qu’il faut savoir c’est qu’au Gabon, nous sommes à plus de 60% O+. Il y a des Gabonais qui sont également A, B et AB. Certains groupes sanguins sont plus recherchés que d’autres, dont le O-, A- et B-. Aussi, existe-il des groupes encore rares, avec les personnes dites de rhésus nuls. C’est environ une personne sur un million. Nous en avons repéré un cas il y a quelques jours. Ce qui nous a donné l’idée de lancer cette opération», a conclu Olivier Rebiénot Pellegrin.

Le CNTS a pour mission de collecter, qualifier et sécuriser le sang, et le mettre à disposition des formations sanitaires.