Dans une note de service signée du directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), un appel à candidature interne a été lancé à l’endroit de l’ensemble des agents désireux de servir l’Institution à un quelconque poste de responsabilité.

Siège de la CNSS à Libreville. © D.R.

 

Un appel à candidature a récemment été lancé au sein de la CNSS. Celui-ci intervient à la fin du processus de rhabillage des organigrammes de la structure dirigée par Nicole Assélé, et entre dans le cadre de la redéfinition des champs de compétences des directions et entités opérationnelles de ladite administration. Au terme de cette opération validée par le conseil d’administration, au cours de sa session du mardi 7 novembre, certaines directions ont été redimensionnées quand d’autres entités ont été mises en place au sein de la structure.

Nicole Assélé, DG de la CNSS, veut mettre tous les agents au même pied d’égalité. © D.R.

C’est donc à tous ces postes de responsabilité que les agents de la CNSS sont invités à postuler. Ils ont jusqu’au 20 novembre pour faire savoir leur prétention, en adressant CV et lettre de motivation à la hiérarchie, qui précise que les anciens titulaires des différents postes restent aptes à concourir, selon leur profil, leur expérience et la projection de leur carrière. Il s’agit, assure-t-on, de mettre tous les agents sur le même pied d’égalité.

En effet, à travers cette procédure d’appel à candidature inédite, Nicole Assélé, la patronne de la CNSS, dit vouloir faire jouer les mécanismes d’«Egalité des chances», chers aux plus hautes autorités gabonaises, en tête desquelles le président de la République.