Accompagnés par l’ONG Atace Handi, les handipreneurs lauréats du Concours national du plan d’affaires (CNPA) 2018, ont été présentés le 27 avril à Libreville.

Les handipreneurs lauréats du CNPA 2018 autour de Béatrice Nzang (centre), le 27 avril 2018 à Libreville. © Gabonreview

 

Spécialisée dans l’accompagnement et la promotion des personnes vivant avec un handicap, l’ONG Atace Handi a présenté, le 27 avril à Libreville, les handipreneurs lauréats du Concours national du plan d’affaires (CNPA) 2018. Grace à Atace Handi, avec l’appui technique de l’ONG Ogooué Labs, premier espace de coworking au Gabon, les handipreneurs ont notamment bénéficié d’une formation en entrepreneuriat dans le cadre de leur participation au CNPA.

Sur les 39 handipreneurs présentés par Atace Handi à ce concours, huit ont atteint la finale et cinq ont finalement décroché un prix parmi les 47 lauréats. Soit deux aveugles et trois handicapés moteurs. Il s’agit d’Olivier Indouma avec son projet Ign’isazo y bia (Les mets de chez nous) et d’Arnaud Rodrigue pour son Fatf diet, tous deux dans la restauration. Les trois autres lauréats sont Sandrine Mahoundi, Léandrine Nephtalie Okana Mpolo et Ornellia Nargess Ozenga. Ces derniers ont été primés pour leurs projets, respectivement, Gabrielle Couture (couture), Vente de poisson frais (commerce) et Transformation et valorisation des déchets plastiques (environnement).

© Gabonreview

«En plus d’être tous adhérents d’Atace Handi, les cinq lauréats sont membres du réseau handipreneurs mis en place par nos soins», a souligné la présidente d’Atace Handi. «Après le CNPA, les organisateurs, l’Agence nationale de la promotion des investissements et la Banque mondiale vont prendre le relais en ce qui concerne la formation des Handipreneurs au niveau du business plan. Tout en les accompagnant, 12 mois durant, dans la réalisation de leurs projets», a confié Béatrice Nzang.

Et cette dernière de préciser que les lauréats ne percevront pas d’argent liquide. Mais plutôt du matériel. «C’est pour éviter ce qui s’est passé dans les années antérieures. Lorsqu’on mettait de l’argent à disposition, en effet, celui-ci était affecté à d’autres besoins que ceux pour quoi il a été décaissé», a rappelé la présidente d’Atace Handi.

Les handipreneurs lauréats du CNPA 2018 ont remercié l’ONG pour son accompagnement dans le cadre de cette formation. «Atace Handi a fourni beaucoup d’efforts pour les handicapés souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat. Et j’ai l’intime conviction que d’autres handicapés feront mieux lors des prochaines éditions du CNPA. Certes ce ne n’est pas toujours facile à cause de nos handicaps. Mais on y arrive avec de la volonté, du courage et les bons soutiens», a affirmé Sandrine Mahoundi. Les lauréats ont également loué les efforts de l’ancien ministre des Petites et moyennes entreprises (PME), Biendi Maganga Moussavou, pour son implication dans l’«autonomisation de la personne handicapée».

Depuis sa création en mars 2017, Atace Handi a enregistré 152 personnes vivant avec un handicap, les uns demandeurs d’emploi et les autres à la recherche d’un accompagnement pour la réalisation de leur projet. Récemment, l’ONG a signé avec le Fonds national d’aide sociale (FNAS), un contrat pour mieux accompagner les entrepreneurs en situation de handicap.