Le calendrier relatif au renouvellement des instances dirigeantes du Conseil national de la jeunesse (CNJ), a récemment été présenté au ministre des Sports. Le processus démarre le 1er mars prochain par l’organisation des élections au sein des conseils provinciaux.

Le ministre des Sports échangeant avec les membres de la direction générale de la Jeunesse et des activités socio-éducatives. © D.R.

 

Attendu depuis belle lurette, les principales dates du calendrier lié au processus de renouvellement des instances dirigeantes du Conseil national de la jeunesse (CNJ), ont récemment été présentées au ministre des Sports. Mis en place il y a peu, la Commission ad hoc préparatoire récemment mise en place, a ainsi dévoilé à Nicole Assélé le programme y relatif, lors d’une rencontre à Libreville.

Selon le calendrier, le processus démarre le 1er mars prochain par l’organisation des élections au sein des conseils provinciaux, qui font partie du collège électoral au bureau exécutif national du CNJ, tout comme les mouvements associatifs. La campagne d’installation des conseils provinciaux commence par Tchibanga et s’achève les 14 au 16 mars prochain par l’installation des antennes de Port-Gentil et Libreville.

Déjà notifié aux directions provinciales de la Jeunesse, ce projet fait obligation à tous les postulants de faire acte de candidature deux jours avant la date programmée de l’élection dans chaque province. «Au niveau national, les candidatures seront reçues entre les 1er et 15 mars 2017, délai de rigueur», a souligné la direction générale de la Jeunesse et des activités socio-éducatives, pilotant le projet.

Au bureau national du CNJ, les postes sont ouverts aux jeunes des associations affiliées âgés de 32 ans au plus. Selon le ministère des Sports, «ce verrou évite, de se retrouver, même en cours de mandat qui est de trois ans, avec des dirigeants de plus de 35 ans». En effet, la Charte africaine de la jeunesse, à laquelle a adhéré le CNJ, fixe l’âge limite à 35 ans pour être considéré comme jeune. Les travaux de l’Assemblée générale élective au bureau exécutif du CNJ, eux, se tiendront du 24 au 25 mars prochain.

Le CNJ est une structure regroupant les associations et mouvements de jeunesse qui y adhèrent. Sa mission principale est de coordonner la vie associative de la jeunesse au niveau national, faire participer les jeunes au processus des prises des décisions d’intérêt commun ; participer à la formation civique, morale, technique et professionnelle des jeunes ; etc.