L’activité médico-chirurgicale de prothèse totale de genou, lancée en avril 2016 par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) en partenariat avec l’hôpital de Dijon, se poursuit du 5 au 10 mars au Centre hospitalier universitaire d’Owendo (CHUO).

Une phase de traitement d’un patient, le 7 mars 2017 au CHUO. © Gabonreview

 

Vingt patients atteints d’arthrose de genou ont été traités au CHUO, à l’occasion de la 3e phase de l’activité médico-chirurgicale de prothèse totale de genou initiée par la CNAMGS.

Grace à l’expertise de Bertrand Bouxin, Chirurgien orthopédiste de l’hôpital de Dijon en France, les patients ont pu recouvrer la fonctionnalité totale de leurs genoux.

Selon le directeur général adjoint 2 du CHUO, l’activité « a consisté à opérer une Arthroplastie totale du genou. Autrement dit, c’est rendre la fonctionnalité du genou dont le cartilage est détérioré par l’installation des implants ou prothèses biocompatibles aux patients», a expliqué Rodrigue Obiome. «L’objectif de l’opération est de permettre aux personnes handicapées frappées par une incapacité de mobilité de se mouvoir sans douleur», a-t-il précisé.

Une initiative saluée par le directeur général du CHUO d’autant qu’elle «favorise le transfert de technologies, renforce le savoir-faire local, à travers la maitrise de l’acte», s’est félicitée Elise Eyang. «L’activité permet, a-t-elle poursuivie, d’alléger du point de vue social, la charge aussi bien du patient, des parents, ainsi que de la structure hospitalière».

Depuis son lancement en avril 2016, par la CNAMGS, l’activité a jusqu’à ce jour permis la prise en charge de plus de 42 patients. Ce qui constitue un exploit dans la mesure où elle a limité le nombre d’évacuations sanitaires, mais surtout, permis d’alléger les charges des patients.

Pour ce qui est de l’arthrose, c’est une affection chronique qui se manifeste par des douleurs persistantes aux articulations, causées par l’usure anormale du cartilage, et de l’ensemble de l’articulation.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga