La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) a lancé le 5 octobre, la campagne d’immatriculation destinée à près de 2000 agents exerçant dans 40 entreprises implantées dans la Zone économique à régime privilégié (ZERP) de Nkok.

Une employée de la zone de Nkok au cours de l’immatriculation. Nkok le 5 octobre 2017. © CNAMGS

 

Près de 2000 agents de 40 sociétés implantées dans la zone économique à régime privilégié de Nkok vont être immatriculés, grâce à l’opération d’enrôlement lancée le 5 octobre par la CNAMGS.

Prévue s’étaler sur deux mois, cette opération destinée aussi bien aux agents administratifs qu’aux employés, découle d’un partenariat noué il y a quelques jours entre le directeur de la CNAMGS, Michel Mboussou et le directeur de la ZERP de Nkok, Gabriel Ntoungou.

Le directeur général de la CNAMGS, Michel Mboussou et le directeur de la ZERP de Nkok Gabriel Ntoungou suivant les explications sur le processus d’enrôlement des agents. Nkok le 5 octobre 2017. © CNAMGS

Ce partenariat vise également à créer une représentation de la CNAMGS au sein de la zone de Nkok à travers un guichet unique.

Heureux de recevoir les équipes de la CNAMGS, le directeur de la ZERP de Nkok a estimé que «l’opération constitue une aubaine à saisir. D’autant que Nkok constitue une zone industrielle abritant plusieurs entreprises. Il est important que les agents bénéficient des soins de santé à moindre cout», a déclaré Gabriel Ntoungou.

Pour sa part le directeur du contentieux et du recouvrement de la CNAMGS a estimé que cette opération est bien indiquée, «car la zone de Nkok constitue une vaste planète industrielle. Et conformément à sa vocation d’assurer une assurance maladie pour tous, la CNAMGS veut à travers cette opération accompagner les agents de Nkok à bénéficier eux aussi d’une assurance maladie», a déclaré Jean Pierre Ndjounga.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga