Renaud Allogho Akoue a voulu s’assurer de la qualité de service offert aux assurés de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMGS), au sein de ces structures où ils s’approvisionnent en médicament.

Le DG de la CNAMGS visite les pharmacies agrées. © D.R.

 

Souvent moins bien traités en raison des tarifs à la baisse pratiquée en leur faveur, les assurés de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) peuvent désormais nourrir l’espoir de jouir de la même qualité de service administrés à tous les usagers dans les pharmacies agréées.

C’est en tout cas ce que semble vouloir traduire la visite du directeur général de la CNAMGS le 22 novembre dans ces structures.

De façon inopinée, Renaud Allogho Akoue qui a tour à tour été à la pharmacie centrale, pharmacie le Président et à la pharmacie d’Akebe, a voulu s’assurer personnellement du traitement réservé aux assurés CNAMGS, avant d’entreprendre des initiatives destinées à les améliorer.

Plus concrètement, il entend faire bénéficier aux assurés CNAMGS des services rendus et facturés, en conformité avec les exigences de la structure à sa charge. Toutes les pharmacies n’étant pas agréées à ce jour, les assurés s’entassent dans les rares pharmacies qui accueillent les assurés. Lors ces moments d’affluence, les pharmacies servent en priorité les autres clients qui payent cash.

Allogho Akoue souhaite effacer cette préférence pour assurer à tous les assurés, l’accès aux prestations offertes par les structures sanitaires et pharmaceutiques à travers le pays.

Auteur : Alain Mouanda