La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), organise du 4 au 8 septembre, en collaboration avec le service de santé militaire, une activité médico-chirurgicale d’urologie. Menée à l’hôpital d’instruction des armées, l’opération sera conduite par l’expert urologue, Éric Jacob Benizri et les urologues gabonais.

Image archive d’intervention chirurgicale sur un patient à l’hôpital d’instructions des armées. © Gabonreview

 

À l’occasion de la célébration de son 10e anniversaire, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), organise du 4 au 8 septembre une activité médico-chirurgicale d’urologie à l’hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba (HIAOBO).

Menée en collaboration avec le service de santé militaire, cette activité sera conduite par le Dr Eric Jacob Benizri et les urologues gabonais. Prévue se dérouler en 5 jours, cette activité s’inscrit dans la continuité du partenariat noué depuis 2014 entre la CNAMGS et Éric Jacob Benizri dans la spécialité de l’urologie.

En trois années d’existence, ce partenariat se déroule, selon l’urologue, «dans d’excellentes conditions pour les deux parties. A en juger par le nombre des patients opérés et ceux reçus en consultation. Ce partenariat prouve son efficacité et a raison d’y être. C’est bien la preuve qu’il y a une forte demande et c’est aussi bien la preuve qu’on y répond», a affirmé Eric Jacob Benizri.

En ce qui concerne les prestations, le Dr Eric Jacob Benizri prévoit recevoir 60 patients par jour en consultation et 10 interventions chirurgicales. L’activité passera en revue toute l’urologie dans sa globalité. Autrement dit, les patients seront traités des pathologies rénales, vésicales, tumorales, prostatites et infectieuses. Le médecin s’occupera également des calculs rénaux et des malformations des organes génitaux eu urinaires.

A cet effet, les patients intéressés par ces prestations sont invités à se présenter au comptoir du 5e étage de l’hôpital d’instruction des armées. En ce qui concerne les assurés CNAMGS, ils s’acquitteront de leur ticket modérateur sur tous les actes réalisés à leur profit.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga