Premier réseau de salles de cinéma et de spectacles en Afrique, les CanalOlympia vont se déployer au Gabon et, plus précisément à Libreville et Port-Gentil.

Les officiels à la signature du contrat bail à Paris, avec Alain-Claude Bilie-By-Nze, Corinne Bach (présidente de CanalOlympia) et Bernard Aperano (extrême gauche), maire de Port-Gentil. © D.R.

 

Après le Cameroun, la Guinée, le Niger, le Burkina Faso et le Sénégal, CanalOlympia, premier réseau de salles de cinéma et de spectacles en Afrique, va se déployer au Gabon. Plus précisément à Port-Gentil et à Libreville.

Propriété de Vivendi, le déploiement au Gabon des CanalOlympia découle d’un contrat bail signé récemment à Paris, entre le groupe français, la mairie de Port-Gentil et le gouvernement gabonais, représenté par le ministre de la Communication. Ce dernier s’est d’ailleurs réjoui de cette initiative.

«A l’aune du succès rencontré par la Fête des cultures et Gabon 9 provinces, il est nécessaire d’offrir aux familles gabonaises la possibilité d’accéder à moindre coût aux richesses culturelles de notre pays et du continent tout entier», a déclaré Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Une autre rencontre est prévue à Libreville, en octobre prochain, pour la signature du contrat de bail avec la maire de Libreville. Elle sera suivie de la pose de la première pierre pour le lancement des travaux à Libreville ainsi qu’à Port-Gentil.

CanalOlympia est le premier réseau de salles de cinéma et de spectacles en Afrique. Plusieurs dizaines de salles vont être ouvertes afin de répondre aux attentes d’une population toujours plus consommatrice de contenus, en Afrique centrale et de l’Ouest, où les infrastructures dédiées au divertissement et à la culture font souvent défaut.

Le réseau s’articule autour d’une salle de cinéma modulable de 300 places pouvant se transformer, en configuration extérieure, en une scène ouverte accueillant plusieurs milliers de personnes. À la fois salles de projection, de concerts et de spectacles, ces espaces sont conçus pour être la scène de la culture africaine dans toute sa diversité et pourront s’appuyer sur les contenus innovants de Vivendi.

Au Gabon, CanalOlympia a aussi à cœur de révéler les artistes locaux, de les produire et de leur permettre d’être en contact avec leur public dans des salles modulables. Cette ambition rencontre opportunément celle du gouvernement gabonais, souhaitant encourager l’émulation créative et permettre aux différentes expressions culturelles de toucher de larges publics. Dommage que l’Etat soit incapable de telles infrastructures qui ne coutent pratiquement rien à l’échelle d’un pays.