En mars dernier, accusant le coup des problèmes financiers, le championnat national de football avait dû être arrêté. Pour sauver cette année sportive et surtout désigner les représentants du Gabon aux compétitions internationales, la solution des play-off a été proposée.

Billie-By-Nze échangeant avec Pierre-Alain Mounguengui (Fegafoot) et Brice Ndjambou Mbika (Linaf), le 14 mai 2018. © Gabonreview

 

Quelle formule serait la mieux adaptée pour terminer le championnat national et permettre de désigner les équipes devant représenter le Gabon aux différents tournois de la Confédération africaine de football (Caf) ? Telle était l’objectif de la réunion entre le ministre des Sports, Alain-Claude Billie-By-Nze et les responsables du football gabonais, le 14 mai 2018.

Le Gabon connaît en effet de nombreuses contraintes budgétaires. Ce qui a provoqué l’interruption du championnat national de football au mois de mars dernier. Mais aujourd’hui, il faut le reprendre puisque les clubs demeurent liés à leurs joueurs par des contrats désormais en difficulté. De même, le Gabon voudrait également honorer ses engagements internationaux. D’où la recherche des solutions pour boucler l’année sportive en cours.

 «Nous avons souhaité réunir ce matin les principaux responsables du football gabonais : la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) et la Ligue nationale de football (Linaf) autour d’une question simple. Quelle formule serait la mieux adaptée pour terminer le championnat national ?», a déclaré le ministre des Sports et de la Culture, chargé du Tourisme, Alain-Claude Billie-By-Nze et accompagné de son ministre délégué, Laetitia Diwekou.

«Le président de la Fegafoot nous a confirmé que la Fifa a indiqué qu’au 20 mai au plus tard, tous les championnats, à travers le monde, doivent être arrêtés compte tenu de la tenue de la Coupe du monde de football», a précisé le ministre des Sports. Face donc à cette injonction et contrainte de temps, une formule a été trouvée permettant de désigner les représentants gabonais aux compétitions continentales : le play-off. «Nous avons donc demandé aux responsables de la Linaf  de formaliser cette offre, de rédiger le règlement intérieur de ce play-off et de nous le faire parvenir pour que nous le présentions au gouvernement et qu’on dégage les moyens suffisants pour ce tournoi qui servira de championnat», a indiqué Billie-By-Nze.

C’est donc clair. Pour sauver le championnat, des play-off vont être organisés. Les deux équipes en tête représenteront le Gabon aux plus prestigieuses compétitions des clubs africains.