Cette structure de production de données sera un outil d’aide à la décision, pour les opérateurs et professionnels des transports de fret multimodal.

© meretmarine.com

 

Le directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Liliane Nadège Ngari, a lancé le 1er mars les activités de l’Observatoire du fret. Cette plateforme est destinée à la veille du secteur des transports de fret multimodal. Elle est appelée à faire office de base de données, recueillies à partir d’éléments qualitatifs et quantitatifs, de même que sur la base d’informations d’ordre règlementaire du secteur des Transports.

Sa mission consiste à produire une base documentaire caractérisant le cadre institutionnel, légal et réglementaire du Transport et du Commerce international, de mener des études à divers niveaux du secteur des transports, en apportant notamment des éléments de réponses spécifiques à chaque difficulté. Il s’agira également pour l’Observatoire, de collecter, traiter, analyser et diffuser les informations internes et externes sur le transport de fret, ainsi que sur les activités connexes.

Cet outil d’aide à la décision sera essentiel pour les négociants, les chargeurs, les opérateurs et les gouvernants. L’observatoire produira un cahier statistique avec de données élaborées qui devraient être diffusées sur d’autres supports de communication comme le journal des transports, le Guide import-export, la Revue de fret, l’Annuaire des fournisseurs, l’Annuaire des professionnels du Transport, ainsi que sur le site internet.

Cette solution offerte devrait constituer une valeur ajoutée dans l’efficacité de l’activité du Transport de fret multimodal. Car, la pertinence de ses données devrait favoriser le déploiement optimal des transactions.

Auteur : Alain Mouanda