Le centre national de gériatrie de Melen a réceptionné un don de l’ambassade du Japon le 8 août. Evaluée à 49 millions de francs CFA, la dotation est notamment composée d’un bâtiment, de fauteuils roulants, de meubles et de bureaux.

L’ambassadeur du Japon au Gabon, Masaaki Sato, remettant symboliquement les fauteuils roulants au secrétaire général du ministère de la Santé, Guy Patrick Obiang, le 8 aout 2018 à Libreville. © Gabonreview

 

Dans le creux de la vague depuis plusieurs mois, le centre national de gériatrie de Melen va certainement présenter un nouveau visage. L’unité sanitaire a réceptionné, le 8 août à Libreville, un don de l’ambassade du Japon. Evalué à 49 millions de francs CFA, le don est composé d’un bâtiment en dur, cinq fauteuils roulants, deux étagères à soins, fournitures de bureaux et meubles.

Le bâtiment construit par le Japon est constitué de cinq salles, dont deux salles de consultations médicales, mais également une salle de psychothérapie et un autre dite polyvalente, destinée aux activités ergo thérapeutique. Ce bâtiment est également doté d’une salle de gestion administrative.

© Gabonreview

Cette dotation de l’ambassade du Japon s’inscrit dans le cadre du programme de la coopération entre le Japon et le Gabon dénommé «Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine».

L’ambassadeur du Japon s’est dit ravi de remettre ce don au Centre national de gériatrie de Melen. Car, il présente «une contribution considérable du Japon dans l’amélioration des conditions de traitement et de travail des personnes exerçant dans le centre de Melen», a estimé Massaki Sato. La directrice du centre a quant à elle estimé que ce don permettra d’améliorer le service des consultations externes. Tout comme il «permettra au centre de passer d’une capacité d’accueil de 40 à 50 lits», a souligné Annette Pradeau.

Situé dans l’enceinte de l’hôpital de Melen au PK12, dans le deuxième arrondissement de la commune Ntoum, le service gériatrie de l’établissement public sanitaire est destinée aux soins des personnes du troisième âge.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga