La masse monétaire des États de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cemac) a baissé de 0,4%, pour s’établir à 10 556,2 milliards de francs CFA, sur la période de décembre 2017 à avril 2018, selon la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac).

Baisse de la masse monétaire de la Cemac à 10 556,2 milliards FCFA entre décembre 2017 et avril 2018. © D.R.

 

La masse monétaire de la Cemac a décliné de 0,4% passant de 10 602 896 milliards de francs CFA à 10 556,2 milliards FCFA, sur la période de décembre 2017 à avril 2018, selon le deuxième numéro du Bulletin économique et statistique (Bes n°2) de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), publié le 19 septembre 2018.

«Cette dynamique refléterait les évolutions négatives de la monnaie fiduciaire (- 7,4 %) et des dépôts à vue (- 1,4 %), que la hausse de la quasi-monnaie (+ 7,0 %) n’a pas suffi à contrebalancer», explique la Beac, précisant que le mouvement des principaux agrégats monétaires de la Cemac a été marqué par un repli des avoirs extérieurs nets du système monétaire de faible ampleur (-3,4%), comparée à celle observée (-9,3%) à la même période, douze mois plus tôt.

Au cours de la période sous revue, les six Etats de l’espace communautaire ont également connu une régression du taux de couverture extérieure de la monnaie à 57,23 %, soit une perte de 0,24 point par rapport à son niveau de décembre 2017. Mais aussi une expansion de 7,4 % des créances nettes du système monétaire, une baisse de 0,8 % des crédits à l’économie et un repli de la masse monétaire (- 0,4 %) plus faible que celui enregistré un an plus tôt (- 3,0 %).

En glissement annuel, précise le Bes n°2, l’encours des avoirs extérieurs nets est passé de 2 322 317 milliards de francs CFA en fin décembre 2017 à 2 242 223 milliards en avril 2018, soit une baisse de 80,09 milliards de francs de CFA. Les créances nettes sur les États se sont accrues de 6,86% pour atteindre 2 950 655 milliards de francs CFA au 30 avril 2018. Pour leur part, les crédits à l’économie ont diminué de 0,76% passant de 7 793 107 milliards de francs CFA à 7 734 246 milliards de francs CFA au 31 avril 2018. «Ces évolutions ont induit un accroissement de la masse monétaire de 2,3% à 10 556,2 milliards de francs CFA au 30 avril 2018», souligne le Bes.