La capitale tchadienne abritera le 31 octobre 2017, un sommet extraordinaire des chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

Les chefs d’États des pays membres de la Cemac se donnent rendez-vous le 31 octobre prochain à N’djamena, au Tchad. © finances.gouv.cg

 

Sur convocation du président de la République du Tchad, président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), Idriss Deby Itno, les chefs d’État des pays membres de la Cemac se donnent rendez-vous le 31 octobre à N’Djamena, au Tchad.

Cette rencontre sera essentiellement consacrée à l’accélération de l’intégration de la sous-région. En effet, plusieurs dossiers seront à l’ordre du jour : La libre circulation des personnes et des biens, le financement de la communauté minée par de graves problèmes budgétaires. Ces assises seront également mises à profit pour affiner la réflexion sur la fusion des deux bourses, celles de Douala et de Libreville. Les chefs d’Etat tenteront également d’aplanir leurs divergences sur les négociations sur les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne.

La rencontre de N’Djamena sera également marquée par l’installation de nouveaux responsables des institutions communautaires. Notamment celle du nouveau président de la Commission de la Cemac, le Gabonais Daniel Ona Ondo. Il remplace à ce poste le Congolais Pierre Moussa.