Sonnant comme une réponse aux boycotteurs de la célébration du 17 août, l’ambassadeur du Gabon en France a reçu, le 12 août à Paris, plusieurs associations de Gabonais de France impliquées dans l’organisation de ces festivités dans la capitale française. Flavien Enongoué leur a notamment assuré de son soutien.

Flavien Enongoué (milieu) et les responsables d’associations après leur séance de travail, le 12 août 2017 à Paris. © D.R.

 

Dans le cadre de la préparation des festivités du 57e anniversaire de l’indépendance du Gabon en France, plusieurs associations ont été reçues par l’ambassadeur du Gabon en France, le 12 août à Paris. Une démarche s’inscrivant dans la volonté de Flavien Enongoué d’impliquer les associations de Gabonais de France à ces festivités.

De l’association des Gabonais d’Orléans et du Loiret Mbolo 45 à l’association sportive les Panthères de Paris, en passant par l’association Miroir de Gabao, l’association MB Children’s Solidarity et le Comité ad hoc d’organisation du 17 août de Bordeaux ; tous ont présenté les activités qu’ils entendent organiser à l’occasion de la célébration de la fête nationale.

Flavien Enongoué a ainsi salué ces «heureuses initiatives contribuant à renforcer la cohésion entre Gabonais», tout en assurant les associations du soutien de l’ambassade. Dans le même sens, l’ambassadeur du Gabon en France a insisté sur «la nécessité de veiller à la bonne organisation de ces activités, indispensable pour la promotion du l’image du Gabon».

Cette séance de travail a également permis à Flavien Enongoué de procéder à la remise symbolique d’équipements aux équipes engagées dans le tournoi de football de l’indépendance. La compétition est prévue le 19 août au stade de Choisy, dans le 13e arrondissement de Paris.

A y regarder de près, cette rencontre entre l’ambassadeur du Gabon en France et les responsables de certaines associations de Gabonais de France sonne comme une réponse à une autre frange d’associations de Gabonais de France, associées à la «résistance». Fédérées autour de l’ONG Diplo241, celles-ci ont appelé au boycott de la célébration des 57 ans de l’«indépendance» du Gabon.

Un boycott initié principalement en ligne et via les réseaux sociaux à travers le hashtag #SansMoiLe17Aout, exprimant le contraire du hashtag #AvecMoiLe17Aout créé par le camp Ali Bongo.