Le président de la République était en visite, le 26 février à N’Djamena au Tchad, dans le cadre de sa tournée dans les Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). Ci-après le communiqué de la présidence de la République relatif à ses échanges avec le président tchadien Idriss Deby Itno.

Ali Bongo et Idriss Deby Itno, le 26 février 2018, à N’Djamena. © DCP-Gabon

 

Après l’aéroport international Hassan Djamous où le chef de l’Etat a été accueilli par son homologue tchadien, Idriss Deby Itno, Ali Bongo Ondimba et son hôte se sont entretenus en tête-à-tête au palais. Coopération bilatérale entre le Gabon et le Tchad, situation politique et sécuritaire dans la sous-région et réforme institutionnelle en cours de l’Union africaine : tels sont les sujets qu’ont abordé les deux chefs d’Etat au cours de leur entrevue.

Par ailleurs, les présidents en exercice de la CEEAC et de la CEMAC ont réaffirmé leur solidarité à l’endroit des pays en crise et souligné la nécessité d’une concertation dans le cadre du COPAX en vue d’aboutir à des solutions pacifiques de sortie de crise.

«Nous nous préoccupons aussi bien des questions de sécurité que des questions de développement. Ce qui est important pour les dirigeants que nous sommes par rapport au développement, c’est que nous puissions respectivement dans nos pays créer des emplois et être en mesure de nourrir notre population. Donc ce développement

économique repose d’abord sur la question fondamentale de paix et de stabilité», a déclaré S.E. Ali Bongo Ondimba à l’issue de sa séance de travail avec S.E. Idriss Deby Itno.

Saluant l’excellence des relations entre le Gabon et le Tchad, le Président Deby Itno et le chef de l’Etat gabonais ont exprimé leur ferme volonté d’approfondir et de renforcer les liens entre les deux pays par, entre autres, l‘ouverture de missions diplomatiques dans chacune des capitales.

La communication présidentielle