Le carbone et ses utilisations étaient au cœur d’une rencontre organisée les 15 et 16 juillet dernier à Marrakech.

Vue de la salle à l’ouverture des travaux. © Gabonreview

Vue de la salle à l’ouverture des travaux. © Gabonreview

 

Organisé par la présidence de la Convention-cadre des Nations-unies sur les changements climatiques (Cop22), le forum Vision 360° sur le carbone s’est tenu les 15 et 16 juillet dernier à Marrakech. Placée sous le thème «Vision à 360° sur le carbone, l’Agenda mondial de l’action climatique et la Cop22», cette rencontre visait à créer une plateforme d’échange sur le rôle du carbone et des mix énergétiques dans la transition vers une énergie durable.

A cette occasion, la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) a plaidé pour une transition vers une économie sobre en carbone. Amina Benkhadra a appelé à créer des marchés durables à faible teneur en carbone, précisant que les entreprises doivent hisser leurs performances. «Le Maroc est reconnu comme étant un modèle régional, continental et même mondial à travers la mise en place de politiques volontaristes en faveur de l’environnement», a-t-elle vanté.

Le chef du développement du marché carbone à la Banque européenne pour la reconstitution et le développement a, pour sa part, dit la détermination de son établissement à financer des projets de développement à vocation environnementale. Jan-Willem van de Ven s’est prononcé pour la consolidation des efforts afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Dans le même ordre d’idées, la Banque mondiale a relevé la nécessité d’accélérer la mise en œuvre de l’accord de Paris, félicitant le Maroc d’avoir placé l’action au cœur de la Cop22.