Le Réseau de recherche-action sur la conservation (CARN) offre une bourse d’un montant de 3 millions de francs CFA aux chercheurs pour les travaux sur la biodiversité dans la région du bassin du Congo.

Images de la forêt du Bassin du Congo. © Congo-autrement.com

 

Les jeunes chercheurs âgés de 35 ans provenant du Cameroun, Gabon, de la République du Congo, de la Guinée équatoriale, de Centrafrique, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo bénéficieront de bourses de recherche compétitive offertes par le Réseau de recherche-action sur la conservation (CARN).

D’un montant de 5 000 USD, soit 3 millions de francs CFA, l’enveloppe est destinée précisément aux étudiants diplômés et aux professionnels en début de carrière, exerçant dans les domaines de la biodiversité, de la conservation, de l’environnement et du développement durable environnemental dans la région du Bassin du Congo.

Les bourses visent à encourager les jeunes Africains dans la recherche scientifique. Elles permettront également aux jeunes d’être financièrement indépendants afin de concourir dans des arènes internationales.

Le CARN est un organisme de recherche à but non lucratif axé sur la promotion des efforts de conservation, la préservation de la biodiversité, la santé des écosystèmes, la protection des espèces et des habitats fauniques menacés ainsi que la durabilité environnementale.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga