Dans le communiqué ci-après, le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures tente d’apporter des éclaircissements sur les dysfonctionnements observés dans la fourniture du carburant dans les stations-services depuis le 1er mars 2017.

Pénurie de carburant. © Caradisiac

 

Ce mercredi 1er Mars 2017, le Ministre du Pétrole et des Hydrocarbures a, à l’effet d’éclairer l’opinion publique sur les quelques dysfonctionnements observés à la fourniture du carburant dans les stations-services a convoqué une séance de travail.

Soucieux de communiquer pour rassurer les consommateurs de ce bien précieux à la fois pour les activités économiques et domestiques, cette réunion d’information technique avec toute la chaîne de distribution du carburant a eu le mérite d’examiner tout le circuit de distribution.

Il ressort qu’effectivement on observe une carence de carburant notamment de l’essence à la pompe à Libreville principalement.

Cette situation est imputable à la fois, à l’arrêt du «reformeur» de SOGARA, suite à une panne technique qui a stoppé la production et ralenti l’approvisionnement nécessaire en carburant.

À ce jour, Libreville se retrouve dans la difficulté de satisfaire sa demande en carburant notamment en essence. À Port-Gentil, les efforts de quelques marketeurs ont permis d’atténuer la pénurie. Malheureusement un incident technique sur la chaine de distribution de Gasoil a eu pour conséquence de raréfier ce produit.

Face à ces difficultés, et sur instruction du Ministre, les services techniques de la GOC (GOM), de la SOGARA et de la SGEPP, élargis aux marketeurs, travaillent et travailleront toute cette nuit pour que demain jeudi 02 Mars 2017, la situation revienne à la normale à Libreville et d’ici deux jours, au plus tard, à Port-Gentil.

Dans le reste du pays, le renforcement de la chaine de distribution en carburant est acté et retrouvera aux dates indiquées la fréquence normale.

Aussi, au regard de ces désagréments, le Ministère du Pétrole et des Hydrocarbures rassure-t-il l’ensemble des usagers, des efforts considérables déployés activement pour juguler de façon durable et pérenne ces situations de pénuries, souvent observées par le passé.

Comptant sur la bonne compréhension de tous, le Ministère invite toute la chaine à ne ménager aucun effort pour que les compatriotes ne connaissent plus ces situations qui peuvent être lourdes de conséquence pour leur épanouissement et partant pour l’économie nationale.

Par ailleurs, le constat d’une légère tendance à la hausse du prix de l’essence à la pompe, depuis ce 1er mars 2017 à minuit, est soutenable grâce aux politiques de subvention du gouvernement ainsi mises en place pour atténuer l’inflation des prix de ces différents produits, telle qu’observée dans d’autres pays.

Le gouvernement, tout en présentant ses excuses aux usagers pour les désagréments causés, réaffirme son engagement à rendre disponible les différents produits pétroliers sur l’ensemble du territoire national.

Je vous remercie.

Auteur : Le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambourouet