La Confédération de artisans et petites entreprises du Gabon (Capeg) a reçu l’adhésion de cinq nouvelles fédérations des artisans dont les présidents ont officiellement été installés le 8 septembre à Libreville.

Le président de la Confédération de artisans et petites entreprises du Gabon, Judicaël Ngouamassana, entouré des présidents des nouvelles fédérations ayant intégré la Capeg, le 9 septembre 2018 à Libreville. © Gabonreview

 

Constituée jusqu’ici de cinq fédérations, la Confédération de artisans et petites entreprises du Gabon, (Capeg) a enregistré de nouveaux membres. La structure chargée de défendre les droits et les intérêts des artisans et œuvrer pour la promotion de l’artisanat gabonais, a reçu le 8 septembre, l’adhésion de 5 nouvelles fédérations des artisans.

Il s’agit précisément de la fédération des artisans pour soins corporels, la fédération d’art et décoration, la fédération de la poterie et de la céramique, la fédération du textile et la fédération des artisans d’installation, maintenance, entretien et de l’image.

Selon le président de la Capeg, les différents présidents des fédérations ont la mission d’œuvrer à la valorisation et la promotion de l’artisanat gabonais. Pour cela, ils «devront s’appuyer sur la loi nouvelle loi d’orientation de l’artisanat adoptée par le Senat et prévoit la création d’une chambre des métiers», a déclaré Judicaël Ngouamassana.

Une mission dont la présidente de la fédération des artisans du textile dit avoir mesuré l’ampleur. «Nous voulons vivre de l’artisanat. C’est cela que dans les prochains jours, nous allons travailler, pour que l’artisanat devienne un métier à part entière reconnue et respectée à travers lequel on peut gagner sa vie au Gabon», a déclaré Estelle Ngomo.

Même son de cloche pour le président de la fédération d’art et de la décoration. «Après notre installation, ce qui nous reste à faire c’est de lutter. Nous allons travailler pour que nous vivions de notre métier. Avec l’accompagnement des autorités de la République nous y arriverons, je pense», a estimé Aristophane Tsinga.

Créée il y a plus de cinq ans, la Capeg compte désormais 10 fédérations. Avant l’intégration de ses nouveaux membres, la Capeg était constituée de la fédération de la pierre de Mbigou, la fédération de la construction métallique, la fédération des fibres végétales et la fédération des métiers du numérique.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga