En match d’ouverture, le 14 mai 2017 à Port-Gentil au Gabon, de la 12e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football des moins de 17 ans, les Panthères «cadettes» n’ont pas fait le poids, face à l’équipe bissau-guinéenne : 1 but contre 4 au terme de la rencontre, tandis que les Lionceaux du Cameroun se faisaient surclasser par les jeunes Ghanéens : 0 but contre 4.

Une phase de jeu entre le Gabon et la Guinéen Bissau à Port-Gentil (Can U17). © D.R

 

Que peut-on espérer des cadets Gabonais à la Can de leur catégorie ? L’interrogation trottine dans la tête des fans de football, mais également du peuple gabonais, qui espéraient une bonne entame de son équipe lors de la première journée de cette compétition dans la capitale économique gabonaise.

Dans le groupe A, en effet, le Gabon affrontait en match d’ouverture, les cadets du Syli national de Guinée. Malheureusement, les choses ont mal commencé pour le Gabon, pays organisateur. Les jeunes Panthères n’ont pas du tout pesé dans cette rencontre. Ils ont été complètement balayés par le Syli national 5-1. Au terme des 45e premières minutes de la rencontre, les Panthères avaient déjà encaissé 4-0.

La Guinée s’est en effet baladée dans ce match signant une entrée en matière parfaite grâce à un excellent Djibril Touré, auteur d’un triplé. Plus relâchés après la pause alors qu’on attendait un sursaut d’orgueil des poulains de Pierre Mfoumbi, le sélectionneur du Gabon, ce sont les Guinéens qui ont ajouté un cinquième but. Toutefois, grâce à Fahd Moubeti Ndzengue, le Gabon a pu sauver, un tant soit peu, l’honneur avec son unique but.

Malgré leur courage et leur lutte jusqu’au bout, les Gabonais se donc fait surclassés. Un mauvais départ pour les Panthères «cadettes» et une excellente entrée en matière pour le Syli qui envoie un signal fort au Cameroun et au Ghana dans le groupe A. Repêchés suite à la réattribution de la compétition au Gabon, les jeunes Panthères vont devoir changer radicalement de visage pour exister dans ce groupe A. Ce d’autant plus que dans le deuxième match de cette première journée à Port-Gentil, le Cameroun a été laminé par le Ghana (0-4). Un match qui avait une odeur de revanche des jeunes Ghanéens face aux Camerounais après la demie finale perdue (0-2) par leurs ainées pendant la Can 2017, remportée par les Lions indomptables.

Lors de la prochaine journée de ce groupe A, le Gabon affrontera le Ghana, tandis que le Cameroun sera opposé à la Guinée. Mais si les deux sélections d’Afrique centrale ne changent pas de tactique, elles peuvent être sûres de voir leur rêve de participer à la Coupe du monde de la catégorie, du 6 au 28 octobre 2017, en Inde, s’en voler.

En attendant, ce lundi 15 mai au stade de l’Amitié de Libreville, le groupe B entre en scène avec les rencontres  Mali –Tanzanie et Angola-Niger.