Le Gabon a enregistré sa première défaite en Coupe d’Afrique des nations (Can) de handball face à la Tunisie (15-27), lors de la troisième journée de la compétition, le 20 janvier à Libreville.

Les Panthères du Gabon, le 19 janvier 2018. © Gabonreview

 

Après deux victoires consécutives face au Congo et à l’Algérie lors de ses deux premières sorties, le Gabon n’a pu rééditer l’exploit face à la Tunisie le 20 janvier à Libreville. Yann Aubiang et ses coéquipiers se sont inclinés (15-27) face aux Tunisiens le 20 janvier.

Pourtant, tout a bien commencé. Comme lors des précédents matchs, les Panthères se sont montrées plus entreprenantes, et combatives face aux Tunisiens athlétiquement au point. Après un quart d’heure de jeu, les joueurs gabonais ont accusé un coup de fatigue physique, laissant les Tunisiens prendre de l’avance au score, et maitriser la rencontre de bout en bout.

L’équipe gabonaise déterminée à réduire l’écart du score. © D.R.

Menés de cinq buts à la mi-temps, les joueurs gabonais n’ont pas pu refaire le retard face au vice-champion d’Afrique en titre, en dépit des quelques actions menées par le trio offensif gabonais : Yann Aubiang, Chérubin Tabanguet et Morel Segarel. Sûrs de leur victoire, les Tunisiens vont gérer tranquillement le match jusqu’au coup de sifflet final.

Pour le sélectionneur du Gabon, la défaite face à la Tunisie «était prévisible, d’autant plus que l’équipe tunisienne est considérée comme favorite de la poule A avec ses neuf trophées», a déclaré Jackson Richardson.

Mais au-delà de la déception, a estimé le sélectionneur du Gabon, «l’équipe gabonaise doit tirer les leçons de la défaite, continuer à travailler, corriger ce qui n’a pas marché pour faire une bonne figure au dernier match».

Deuxième de la poule A avec 4 points, le Gabon dispute son troisième match face au Cameroun le 22 janvier avant l’étape des quarts de finale dont les premiers matchs sont prévus le 24 janvier.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga