La sélection gabonaise de Handball a pris ses quartiers dans un hôtel au nord de Libreville. Les modalités accompagnant ce regroupement ont été examinés avec eux par la Fédération gabonaise de handball (Fegahand).

Les Panthères du Gabon version Handball en casernement. © D.R.

 

A 43 jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations de handball que Libreville s’apprête à accueillir, la sélection gabonaise est rentrée en casernement ce 6 décembre. Les protégés du coach Jackson Richardson ont été logés dans un hôtel situé au nord de la capitale.

Pour prévenir les couacs souvent à l’origine des prestations médiocres des sélections lors des phases finales, la Fédération gabonaise de handball (Fegahand) conduite par son président, Ange Makila, a reçu tôt l’ensemble de l’équipe, le 6 décembre à Libreville. Les aspects concernant la convocation et le casernement des joueurs ont été examinés.

Les joueurs reçus par la Fégahand. © D.R.

Après des stages au Maroc, en France et en Tunisie, les sélectionnés composés de quelques nouveaux et surtout d’une ossature qui a longtemps évolué ensemble, affichent plutôt un optimisme dans l’ambition d’atteindre au minimum les quarts de finale de cette compétition africaine.

Pour Ulrich Bouala, sociétaire de Salinas Port-Gentil, ce regroupement est une belle expérience. «Je suis en sélection depuis quelques années, c’est une bonne chose ce regroupement. Car auparavant nous n’avions pas autant de stages avant les compétitions… Il y a des nouveaux qui rentrent en sélection, mais nous ferons quelque chose de bien car nous évoluons quasiment tous au Gabon à l’exception de quelques-uns», a-t-il affirmé.

Prévu du 17 au 27 janvier 2018, la Can de handball seniors hommes se jouera sur le parquet neuf du Palais des sports de Libreville. Le Gabon ouvrira le bal face au Congo.

Auteur : Alain Mouanda