Le ministre des Sports a visité, le 11 septembre à Libreville, le site devant abriter la Coupe d’Afrique des nations (Can) de handball en janvier 2018. Sur place, Mathias Otounga Ossibadjouo a été assuré du respect des délais de livraison du site, réalisé jusqu’ici à 40%.

Mathias Otounga Ossibadjouo (deuxième en partant de la droite) lors de sa visite d’inspection au Palais des Sports, le 11 septembre 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

Le ministre sur le site et une vue d’ensemble du Palais des Sports. © Gabonreview

Quatre mois après son prédécesseur, le nouveau ministre des Sports a effectué une visite d’inspection, le 11 septembre à Libreville, sur le site devant abriter la Coupe d’Afrique des nations (Can) de handball en janvier 2018. «Nous sommes bien dans le septennat des jeunes, tel que promis par le chef de l’Etat. Et l’événement phare de cette période va être la Can de handball dans la deuxième quinzaine du mois de janvier», a déclaré Mathias Otounga Ossibadjouo à l’issue de cette première visite.

«Je viens donc là de visiter le Palais des Sports qui abritera cet événement, mais aussi d’autres en rapport avec la jeunesse. Je sors de là satisfait : l’entreprise nous a assuré que le chantier sera livré dans les délais impartis», a déclaré le ministre des Sports.

Selon la Société nouvelle générale d’études (SNGE), maitre d’ouvrage délégué, la surface totale du terrain est de plus de 15 220 mètres carrés, dont 8000 mètres carrés pour la zone de jeu. Le projet comprend par ailleurs 5358 places, 5836 mètres cubes de béton armé, des lots génie civil, électricité, plomberie sanitaire et climatisation, Voiries et réseaux divers (VRD), aménagements extérieurs et drainage. A l’heure actuelle, l’avancement global du projet est de 40%.

S’appuyant cependant sur l’expérience antérieure de la Can 2012 de football, le membre du gouvernement a quelque peu mis la pression sur l’entreprise adjudicataire, China State Construction Engineering Corp. «Il faudrait tout faire pour que le Palais des Sports soit terminé suffisamment avant le début de la compétition, pour ne pas faire dans la précipitation comme ce fut cas pour le stade de l’Amitié», a souhaité Mathias Otounga Ossibadjouo.

Ce dernier s’est par ailleurs réjoui de l’aboutissement à venir du Palais des Sports, concrétisant un peu plus projet du grand stade omnisports. «Le projet du grand stade omnisports est en phase de matérialiser. Actuellement nous venons de visiter le Palais des Sports. Ensuite nous allons nous attaquer à la finition du stade omnisports et à l’installation d’équipements allant avec», a conclu le ministre des Sports.

C’est en marge de la 22e édition de la Can disputée en Egypte, en janvier 2016, que le Gabon a été désigné pays hôte de la Can masculine de handball 2018. La version féminine de cette 23e édition, quant à elle, aura lieu au Congo.