Le ministre des Sports a réceptionné le stade de Port-Gentil, le 8 décembre dernier. Seuls quelques détails restent à régler, à l’instar de la pelouse et du mobilier.

Nicole Asselé recevant les clés du stade des mains de Lionel Metoulet (ANGT), le 8 décembre 2016 à Port-Gentil. © Gabonreview

 

A la tête d’une importante délégation, le ministre des Sport s’est rendu dans capitale économique, le 8 décembre dernier, où il a réceptionné le stade de Port-Gentil, un des quatre sites retenus pour abriter la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017.

Remise des clés du stade à Pierre Reteno Ndiaye (Cocan) et quelques moments de la visite du ministre des Sports sur le site. © Gabonreview

«Nous sommes avant tout satisfaits car nous avons, en face de nous, un véritable bijou. Nous venons de prendre les clés que nous avons remis au Comité d’organisation de la Can (Cocan) qui, lui, va continuer l’œuvre entamée en janvier 2015», a déclaré le ministre des Sport, soulignant que l’heure est désormais à la prochaine étape.

«Maintenant, il s’agit d’organiser l’évènementiel et la manifestation. C’est du ressort du Cocan. Le gouvernement est vraiment satisfait parce que ce n’était pas facile. Mais nous y sommes arrivés !», a s’est réjouie Nicole Assélé même si, visiblement, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir car l’infrastructure n’est pas encore totalement opérationnelle.

Qu’à cela ne tienne, le coordinateur du Cocan à Port-Gentil a remercié au nom des populations locales, le chef de l’Etat d’avoir choisi la capitale économique comme l’une ville hôte de la compétition. «Les Port-Gentillais répondront positivement à cet acte de générosité avec le remplissage effectif du stade pendant les jours de matchs», a promis Pierre Reteno Ndiaye.

Ce dernier a par ailleurs souligné que le match test sur le stade de Port-Gentil, aura lieu après le 5 janvier prochain. «Ce sera un match de championnat local, qui nous permettra de tester l’état de la pelouse. Sinon toutes les autres infrastructures sont prêtes à 95%», a-t-il poursuivi.

Comme l’a rappelé le directeur du programme Can à l’Agence nationale des grands travaux (ANGT), le stade de Port-Gentil à une capacité de 20 000 places. «Toute la partie technique du stade a été effectué et vient d’être réceptionnée à l’instant par le ministère des Sports, maitre d’ouvrage, et par nous, maitre d’ouvrage délégué en charge de la construction de l’infrastructure», a détaillé Lionel Metoulet.

Selon les explications de ce dernier, le stade dispose également de quatre vestiaires, 50 places pour Personnes à mobilité réduite (PMR), 22 loges dont une présidentielle, un hôtel de 26 chambres, une salle de réception, une cuisine. «Nous avons également deux écrans géants dont un déjà fonctionnel. Le second est en cours de finalisation avec les derniers réglages des techniciens, pour sa mise en service la semaine prochaine», a ajouté Lionel Metoulet.

A en croire le responsable de l’ANGT, seules les aspects relatifs au mobilier manquent à l’appel. Une question qui sera réglée dans les tous prochains jours.