La succession de la Côte-d’Ivoire championne d’Afrique en titre, vainqueur de la précédente édition (2015) est ouverte. Seize (16) équipes sont à la conquête de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can-Total 2017), qui démarre ce 14 janvier 2017 avec les confrontations entres les quatre équipes de la poule A, (Gabon, Guinée Bissau, Cameroun et le Burkina Faso).

Les quatre groupes de la Can-Total 2017. © Africa Top Sports

 

La Coupe d’Afrique des nations (Can) débute ce 14 janvier 2017 avec le match d’ouverture qui opposera le pays hôte, le Gabon, à la Guinée Bissau avant l’affrontement en deuxième heure, entre le Cameroun et le Burkina Faso. Excepté la Guinée Bissau qui prend part à la compétition pour la première fois, les Panthères du Gabon, les Lions indomptables du Cameroun et les Étalons du Bourkina peuvent être considérés comme des habitués au regard de leurs palmarès respectifs.

Gabon

Classé 110e mondial, le pays organisateur de la compétition et dont la première participation à la Can remonte à 1996, devra tout faire pour franchir l’étape des quarts de final qui constitue sa meilleur performance dans ce tournoi. Pour cela, son sélectionneur José Antonio Camacho, devrait pouvoir compter sur son capitaine Pierre Emerick Aubameyang, considéré comment l’un des meilleurs attaquants du continent aujourd’hui. Ayant récemment accepté d’intégrer les panthères après plusieurs années d’hésitation, Mario Lemina, 23 ans, sociétaire de la Juventus de Turin en Italie, devrait également aider le Gabon à réaliser une participation honorable à la Can.

Cameroun

Avec ses sept participations, et quatre titres de champion dont le dernier remonte en 2002, les Lions indomptables font quant à eux, office de favori de la compétition. Classée 65e mondiale, l’équipe menée par le Belge Hugo Broos veut renouer avec le titre après 15 ans de traversée de désert. Ainsi, elle entend s’appuyer sur son capitaine Benjamin Moukadjo, l’attaquant de 28 ans évoluant à Lorient en France. Le Cameroun compte dans ses rangs deux attaquants adroits que sont Karl Toko Ekambi sociétaire d’Angers en France et Vincent Aboubacar âgé de 24 ans et annoncé comme le digne successeur de Samuel Eto’o au sein de la sélection camerounaise.

Burkina-Faso

Finaliste en 2013, en Afrique du Sud, le Burkina Faso présente des atouts indéniables. 50e mondiale, l’équipe des étalons regorge en son sein Bertrand Traoré et Alain Traoré évoluant respectivement à Ajax Amsterdam en Hollande et à Keyserispor (Turquie). Le Burkina Faso compte également dans son effectif Jonathan Pitroipa auteur de 18 buts avec ses 65 sélections. Un bon noyau sur lequel entend s’appuyer le sélectionneur Paulo Duarte pour constituer une bonne alchimie durant les matchs de la Can.

La 31e édition de la Can Total 2017 mettra en lice 16 nations réparties en quatre poules installées à Libreville, Franceville, Oyem, et Port-Gentil. Dans la poule A, l’on retrouve le Gabon, le Burkina Faso, le Cameroun et la Guinée Bissau. La poule B regroupe l’Algérie, la Tunisie, le Sénégal et le Zimbabwe. Quant à la poule C, elle opposera la Cote d’Ivoire, la République démocratique du Congo, le Maroc et le Togo. La poule D enfin, regroupe le Ghana, le Mali, l’Egypte et l’Ouganda.

Auteur : Jean Timothée Kanganga