Malgré le match nul concédé face aux Etalons du Burkina-Faso, le capitaine des Lions indomptables du Cameroun, Benjamin Moukandjo reste optimiste.

Benjamin Moukandjo, capitaine des Lions indomptables du Cameroun. © D.R.

 

Gabonreview : Benjamin, comment appréhendez-vous le score de ce match contre le Burkina Faso ?

Benjamin Moukandjo : C’est souvent difficile de mener au score et de se faire rattraper. Je pense que le match, dans son ensemble, a été intéressant. Il y a eu beaucoup d’intensité et on a eu la balle du 2-0, on ne l’a pas concrétisé et en général, c’est comme ça. On a maintenant un match important contre la Guinée-Bissau. Le groupe est encore ouvert, on a encore les possibilités de se qualifier. Tout le monde a la possibilité de se qualifier. Il va falloir repartir mercredi en étant conquérant et en essayant d’être plus efficaces.

La Guinée-Bissau est aussi capable de faire de très bonnes choses en phase finale de Can.

Oui, bien sûr, on savait que dans ce groupe, il ne fallait enterrer personne. Tout reste ouvert, la Guinée-Bissau a réalisé un bon match contre le Gabon, c’est une bonne équipe. Il faut la respecter. Je l’ai dit, il faut respecter tout le monde, il faut respecter toutes ces équipes et c’est ce que nous allons faire. Toutefois, nous viendrons avec un état d’esprit à gagner ce match, mais en étant un peu plus efficaces.

Cette équipe est assez rajeunie, pensez-vous porter le Cameroun plus loin dans cette compétition ?

Bien sûr ! Il y a 23 joueurs qui ont été sélectionnés. Le coach fait confiance à ces 23 joueurs. On a démontré pendant ce match contre le Burkina Faso qu’on était une équipe soudée, solidaire, même si le résultat qu’on espérait n’est pas celui-là. Mais on ne va pas baisser la tête aujourd’hui. Il y a encore deux matches importants. Il y a un match mercredi et il va falloir repartir en espérant le gagner.