L’entrée en compétition des équipes de la poule C basées à Port-Gentil, a débuté par la Victoire du Ghana sur l’Ouganda par un score d’un but à zéro.

Une action de la rencontre entre le Ghana et l’Ouganda. © afriquefoot.rfi.fr

 

A l’occasion de leur première sortie dans la poule C à Port-Gentil, l’équipe du Ghana s’est imposée face à l’Ouganda sur un score d’un but à Zéro. Les Blacks stars du Ghana se sont débarrassées des Grues de l’Ouganda au stade Michel Essonghé sur la petite des marges, malgré une large domination.

Démarrée sur un bon rythme, la rencontre a vu les vices champions de la Can 2015 prendre d’entrée de jeu le contrôle du match, en maintenant les Ougandais dans leur moitié du terrain, grâce au pressing exercé par leur ligne d’attaque constituée de Jordan Ayew, André Ayew Mubarak Wakaso et Christian Atsu.

Apres le premier quart d’heure, les coéquipiers d’Asamoah Gyan vont multiplier les actions dangereuses devant les buts gardés par le gardien ougandais, Dennis Onyango. Sous la pression des ghanéens, le défenseur central ougandais Isaac Isinde va accrocher Asamoah Gyan dans la surface de réparation, après avoir perdu la balle sur un mauvais contrôle. Sans hésiter, l’arbitre botswanais Obondo va accorder un penalty au Ghana qui sera transformé par André Ayew.

Pour espérer revenir à la marque, les Ougandais vont à leur tour se porter vers l’attaque pour inquiéter le portier ghanéen, Razak Brimah mais sans y parvenir jusqu’à la fin de la première période.

De retour de vestiaires, les Ghanéens, certainement motivés par l’envie de creuser l’écart, vont exercer une pression sur l’équipe ougandaise. 15 minutes après la reprise, Jordan Ayew va bénéficier d’un ballon lancé sur le côté droit par Christian Atsu. Dans la surface, l’attaquant ne parviendra pas servir son coéquipier Gyan dans une position idéale pour inscrire le deuxième but. Voulant contenir les Ougandais dans le secteur médian, le coach ghanéen, Avraham Grant va effectuer un changement en lançant Emmanuel Badu à la place du capitaine Asamoah Gyan.

Malgré leurs efforts pour refaire leur retard, les Ougandais ne parviendront pas à marquer un but, jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Botswanais Obondo, après 3 minutes de temps additionnel. Le Ghana empoche ses trois premiers points dans la poule C. Un bon départ pour mieux se préparer aux deux prochaines rencontres.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga