Les Etalons du Burkina-Faso qui ont imposé un nul aux Lions indomptables du Cameroun croient en leur qualification pour le second tour. Dans cet entretien, leur capitaine, Charles Kaboré, assure que les jeux restent ouverts dans ce groupe et que son équipe, opposée au Gabon le 18 janvier prochain, fera tout pour se qualifier.

Charles Kaboré, Capitaine des Etalons du Burkina Faso. © D.R.

 

Gabonreview : Vous avez arrachez un nul face aux Lions indomptables du Cameroun. Quel est votre sentiment?

Charles Kaboré : Je dirai que ce match était un bon match. Un match ouvert pour les deux formations. Le Cameroun est une très bonne équipe et je pense qu’avoir réussi à revenir au score est quelque chose de bien pour nous. Ça fait qu’on n’a pas perdu ce match. Le groupe reste encore ouvert pour les quatre équipes.

Avez-vous abordez ce match avec des appréhensions ?

Non, vous avez vu qu’on a même marqué un but sifflé hors-jeu. On a démarré fort et je pense que la fin de la première mi-temps a été un peu difficile à remonter. Le jeu était ouvert. Le Cameroun a eu beaucoup d’occasions, le Burkina en a eu. A ce niveau, les points partagés sont mérités.

Comment l’entrevoyez-vous le match contre le Gabon.

Je pense que le Gabon est une grande équipe avec un bon attaquant comme Aubameyang. Nous devons simplement nous concentrer sur nous. Si on est confiant et on fait notre jeu, on peut faire des surprises. Mais comme je l’ai dit ailleurs, il n’y a pas de petites équipes dans cette compétition. Elles se valent toutes et nous, notre objectif est de corriger les erreurs que nous avons faites contre le Cameroun afin de faire un bon match contre le Gabon et pour avoir un bon résultat. On sait que ce match sera face au pays organisateur de la compétition. On va jouer le tout pour le tout et je pense qu’avec l’expérience qu’on a dans l’équipe, on va jouer notre jeu, se concentrer sur nous-mêmes et espérer prendre les trois points.